fbpx

Harmony Verna : un intense scénario amoureux

par

Par Emmanuelle de Boysson – 1898 dans l’Ouest australien, la petite Leonora marche seule dans la chaleur d’un désert, plein de bêtes sauvages. Elle a faim, elle appelle son père. Pas de réponse.

Six mois plus tard, alors qu’elle a été recueillie par Ghan, un fermier, on l’envoie dans un orphelinat où la gamine se lie avec James, un petit Irlandais. Quand un couple d’industriels américains adopte Léonora, les enfants sont séparés. Des années plus tard, Léonora s’est mariée avec Alex. Elle est riche et cultivée. Lorsqu’elle revient dans l’Ouest, elle retrouve James qui tient un ranch. Etincelle, passion : Leonora veut divorcer. Cette offense et la grève des mineurs engendrent la violence d’Alex… Il ira jusqu’à tuer. Une magnifique histoire d’amour sur fond de nature aride comme dans les westerns. Tension, écriture limpide, un scénario qui ne se lâche pas.

« Les orphelins du bout du monde » de Harmony Verna ( Belfond)

Lire aussi dans notre sélection de romans :

Grande guerre : une épopée familiale prenante

Roman : le page-turner d’Adriana Trigiani sur New-York

Gala : une époque bien plus osée que la nôtre

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à