fbpx

Annie Saumont : le florilège d’une grande nouvelliste

par

Par Emmanuelle de Boysson – Anne Saumont est décédée en début d’année.

Ce recueil est un petit chef d’œuvre où l’on retrouve le style minimaliste de cette grande nouvelliste avec ses personnages blessés par la vie, son sens du détail, son art de la chute. Que ce soit dans « Le fauteuil en rotin », « L’escapade » ou « La terre est à tout le monde », ces textes sont ceux d’une grande dans la veine des Américaines, Flannery O’Connor, Eudora Welly, Grace Paley ou la Canadienne Alice Munro.

« Florilège », les nouvelles posthumes d’Annie Saumont préfacées par Josyane Savigneau (Julliard).

Lire aussi dans notre sélection de recueil de nouvelles :

À l’assaut de l’empire du disque : le piratage de la musique selon Stephen Witt

Rentrée littéraire : des jongleurs de mots pour oublier sa morosité

Rentrée littéraire : l’étrange duo libertin

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à