fbpx

Sauramps : un redressement judiciaire imminent

par

Par bscnews.fr / Après de très nombreuses semaines de flou et de confusion autour de la reprise du Groupe Sauramps, Jean-Marie Sevestre a été contraint ce 3 mars d’informer par courrier les 140 salariés du groupe qu’aucun repreneur n’avait été trouvé à cette heure.

Pourtant, Jean-Marie Sevestre en décembre dernier tentait de dissiper les doutes à l’approche des fêtes de fin d’année avec un discours rassurant pour la survie du groupe Sauramps dans lequel il subsistait néanmoins quelques zones d’ombre sur l’avenir des salariés du groupe (lire notre article). Néanmoins, à la sortie de l’audience du Tribunal de commerce de Montpellier ce 3 mars, les espoirs semblent irrémédiablement s’envoler tout autant que l’avenir de Sauramps s’assombrit dangereusement. Les deux repreneurs repreneurs pressentis, (Benoit Bougerol & Matthieu de Montchalin) n’ont selon toute vraisemblance apporter les garanties financières suffisantes au Président du Tribunal. Ainsi le mandat ad hoc, entamé il y a 9 mois, est arrivé à son terme sans aucune offre viable. Au regard de la situation extrêmement critique, le groupe Sauramps va réduire de façon drastique son flux de commande dans les prochains jours. Contrairement à l’optimisme de Jean-marie Sevestre affiché en décembre dernier, force est de constater que la situation semble aujourd’hui compliquée et la perspective d’un redressement judiciaire d’ici la fin du mois de mars devient extrêmement réaliste.

Lire aussi dans les actualités culturelles de Montpellier :

Pierresvives : plongée dans les archives de la Première Guerre Mondiale

Ecrans britanniques : Nîmes projette du cinéma à l’Anglaise

Occitanie : l’état des lieux du livre et de la littérature

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à