fbpx

Éric Emmanuel Schmitt : le mystère de l’amour en 150 pages?

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Quand on a la plume véloce et le mot heureux, chaque nouveau récit ne peut être un mauvais cru… mais le cépage d’Eric-Emmanuel Schmitt – dont on aime toujours la distinction et la souplesse – perd en puissance au fur et à mesure qu’il s’entête à décliner le thème de l’amour. Quand on a la plume véloce et le mot heureux, chaque nouveau récit ne peut être un mauvais cru…mais le cépage d’Eric-Emmanuel Schmitt – dont on aime toujours la distinction et la souplesse – perd en puissance au fur et à mesure qu’il s’entête à décliner le thème de l’amour.

En effet, après d’être acoquiné avec le sexe et l’amour dans  » Les perroquets de la place d’Arrezzo », cet  » élixir d’amour » est un peu maigre et dépouillé. La correspondance de ces deux amants modernes façon Liaisons dangereuses ne rivalise pas avec son modèle. Pire, s’y usent des topoi faciles ; Adam est un psychanalyste prétendant connaître le secret pour rendre toutes les femmes amoureuses de lui, Louise est une amoureuse désespérée utilisant les charmes d’une jeune femme carriériste pour briser le cœur d’un homme trop sûr de lui.
Est-on libre d’aimer?  » L’amour procède-t-il d’un processus chimique ou d’un miracle spirituel? » Que sous-entend dans ce roman l’écrivain sinon des banalités évidentes? L’amour est le nom que chacun donne à la fêlure qui le pousse dans les bras d’un(e) autre. Si cette vérité est un prétexte suffisant à composer des milliers de narration et s’avère un sujet inépuisable de la littérature rose, on aurait souhaité un récit d’une plus grande étoffe de la part d’un auteur aussi talentueux. Que l’amour ne soit pas l’objet autour duquel on tourne mais plutôt l’un des ressorts de l’intrigue. Que cette correspondance soit réellement canaille, tantôt nerveuse, tantôt veloutée et que l’on s’accroche à ce duellum à distance parce qu’il y siège une complicité attirante. Bref, que ce récit n’invite pas simplement à deux heures de lecture aimables mais plutôt à une révélation de saveurs telle qu’Eric-Emmanuel Schmitt sait en répandre dans nos esprits assoiffés!

 » Le sexe n’a pas de morale, raison pour laquelle les humains s’en imposent une. Sans règles, il n’y aurait ni couples, ni familles, ni société, tout s’abimerait dans le chaos; grâce aux interdits, nous avons quitté la jungle pour la ville. Ne t’afflige pas d’être pondéré, Adam, cela atteste que tu as dépassé l’état de primate. Belle révélation? Ne me remercie pas. » ( p.76. Éric-Emmanuel Schmitt/ Albin Michel).

L’ELIXIR D’AMOUR
Éric Emmanuel Schmitt
Editions Albin Michel
156 pages
Prix : 15 €

A lire aussi:

Eric Emmanuel Schmitt: Une odyssée contemporaine vibrante d’émotions

Les perroquets de la place d’Arezzo : Sexe sans conscience n’est que ruine de l’âme

Eric-Emmanuel Schmitt : Un concerto bouleversant

Eric-Emmanuel Schmitt :  » Le pardon est un pari sur l’humanité »

Eric-Emmanuel Schmitt – Oscar et la Dame en Rose

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à