fbpx

La Super expo ou le déclin des super-héros

par

Par Elodie Cabrera – bscnews.fr/ Privés de leurs pouvoirs, à quoi ressemblent les super-héros? Batman, fauché par la crise économique, est devenu pompiste et serviteur de la cause pétrole.

Quant à Spiderman, il lave les pare-brise des automobilistes au pied des buildings, les mêmes qu’il escaladait telle une araignée. Réalisme et défaitisme se conjuguent dans les photographies de Benjamin Béchet. Au total, une dizaine d’autres artistes nous permettent d’entrevoir le côté obscur des supers-héros à travers la « Super expo !» présentée à la galerie Sakura jusqu’au 2 juin 2014.
Et le plus sombre de tous, Batman, file désormais un mauvais coton : dépressif chez Rob Muray, tagueur esseulé sous l’objectif de Daniel Picard ou simple figurant-figurine chez Rémi Nöel qui lui consacre toute une série de tirages argentiques. Batman au pressing, Batman à table, Batman contemplant la ville qui fut son terrain de jeu, bref, Batman n’impressionne plus personne et vole de tâches ménagères en scènes ordinaires. Solitaire, toujours.
Dans cette exposition collective, chaque photographe redouble d’inventivité et l’on se prend rapidement au jeu des devinettes. C’est le cas avec David Eger où Yoda et les Troopers de Star Wars parodient des clichés célèbres, comme le baiser volé à Time Square ou les ouvriers prenant leur pause-déjeuner, perchés sur une poutre métallique. Daniel Polevoy joue lui aussi la carte du rétro. Il a réalisé une dizaine de portraits monochromes de ces supers-héros, personnages oubliés d’une époque où combattre le crime rimait avec notoriété. Si pour l’essentiel il s’agit de photographies, quelques sculptures de fœtus d’Iron Man ou Captain America se sont glissées dans l’exposition et apportent un peu de contraste à un accrochage assez sommaire.
Tous les amateurs de Marvel Comics devraient y trouver leur compte. On accorde une mention spéciale pour Sacha Goldberger dont la série, l’intrus du parcours, se démarque par sa singularité. Un couple de petits vieux, casque de scooter rouge vissé sur la tête, juste au corps scintillant, guirlande autour du cou et cape étoilée, prend la pause dans des mises en scène pleines d’humour, attendrissantes et complètement surréalistes. Super Papy et Super Mamy, même marbrés de rides, renvoient Batman et sa clique au placard de ringardise.

« La Super expo ! » ou le côté obscur des super-héros

à la galerie Sakura (50, cour Saint-Émilion – Paris 12e) du 2 avril au 2 juin 2014.

© galerie sakura

A lire aussi:

Love me, Turkmenistan: quand un dictateur orchestre sa propre mise en scène

Street Art : l’Imaginarium du Docteur Pantonio

Extravaganza : le corps mis en scène

C’est à voir : Daumier et Cocteau !

De Davodeau aux dessinateurs de Corée du Sud : Quand la BD s’en mêle!

Gus Bofa : un brillant adieu aux armes à Angoulême

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à