Des provisions culturelles et littéraires pour l’hiver

par

Par Nicolas Vidal – bscnews.fr / L’immanquable marronnier d’une saison qui se termine pour laisser la place à une autre nous claque aux oreilles depuis quelques jours. En cette mi-octobre, le passage de témoin se fait sous un air plus frais et des nuits plus longues.

Bien heureusement que l’entrée dans un automne glacé qui annonce l’hiver se fait juste après la grande messe de l’édition française : la rentrée littéraire qui, étonnamment, a déjà vieilli de plusieurs semaines nous apparaît déjà bien loin, engloutie sous d’autres livres et d’autres actualités.
C’est donc le temps de faire ses provisions culturelles et de constituer déjà les piles de livres qui égaieront vos longues soirées d’hiver. À ce sujet, lit-on plus ou mieux en hiver qu’en été ? Je n’en sais strictement rien, mais nous lisons certainement très différemment. À cette idée, il est bon de se préparer à affronter le froid et la bruine autant que les vents et les neiges.
Pour ma part, je ne sais où donner de la tête tant les livres qui s’empilent sur mon bureau et concurrencent tour à tour ma curiosité et mon impatience de les ouvrir. Après avoir englouti, « Le maître des orphelins » de jean Zimmermann (10/18), j’ai dû faire des choix savants d’ordre et de chronologie afin de choisir mes prochaines lectures. C’est en fait un véritable dilemme que d’aller ça et là d’un côté à l’autre de sa bibliothèque pour poser la main sur le prochain livre dans lequel je me jetterai à corps perdu. Ce choix n’a en fait rien d’objectif. Il est une accumulation de préférences littéraires qu’il faut combattre pour se donner toutes les possibilités de découvertes et de plaisirs.
En politique, on parle de créer les conditions du rassemblement. Moi je préfère parler du plaisir spontané et honnête de lire.
Ce mois-ci, le sommaire du BSC NEWS s’appuie sur une nouvelle sélection de romanciers, d’illustrateurs, de musiciens et d’artistes qui créent, écrivent, dessinent, jouent sous une seule et même bannière: celle du talent.

Nous recevons entre autres le duo formé de Jean Dufaux et de José Luis Munuera ainsi que Philippe Richelle pour la bande dessinée. Sandrine Anglade et Christian Rauck seront nos invités de la rubrique Théâtre. Le Label Laborie et Ortie garnissent nos pages musicales.
Vous retrouverez également comme chaque mois une profusion de chroniques et d’articles qui vous présenteront nos derniers coups de coeur culturels.

> Découvrez le BSC NEWS MAGAZINE ( N°62 – octobre 2013 ) en cliquant sur ce lien

Lire aussi :

Rentrée littéraire : La lecture a-t-elle des effets indésirables ?

L’exception culturelle : un antidote au mainstream ?

La culture est comme une vieille amie

Culture : Adonnons-nous aux festivités

Culture : une définition très souvent galvaudée

Un bon roman est comme le printemps, il est toujours trop court

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à