fbpx

Nicolas Rey : un style sans fioriture

par

Par Sophie Sendra – bscnews.fr / Le personnage même de Nicolas Rey est attachant. Il nous livre ici une sorte de journal intime de ses états, de ses préoccupations, de sa vie personnelle. Il se livre au lecteur sans se cacher derrière un miroir qui dirait ou montrerait ce que nous attendons d’un homme médiatique. Nous connaissons de lui l’écrivain, le présentateur d’émissions culturelles, nous découvrons l’homme, le père, l’amant.

Ce qui nous pose question dans cet ouvrage c’est l’intérêt de se dévoiler. L’écriture serait peut-être ici la thérapie ? La volonté de se comprendre en faisant partager des scènes qui n’appartiennent qu’à la confidence amicale ? Nicolas Rey dit ici au lecteur « venez voir du côté de chez Nicolas » comme on venait du côté de chez Swann, la modernité du langage et des situations en plus. Un style sans fioriture découpé au scalpel.

L’Amour est déclaré, Nicolas Rey, Éditions Au Diable Vauvert ( Le site des Editions Au Diable Vauvert)


> Acheter en ligne le roman de Nicolas Frey chez notre partenaire FNAC.COM

A lire aussi :

Rentrée Littéraire : une vaste salle des pas perdus ?

Amélie Nothomb : un conte revisité à l’encre d’or

Max Monnehay: généalogie de l’amoral

L’averse : un roman éloquent comme le silence

Tuomas Kyrö : Partez en Laponie avec un lapin

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à