fbpx

Entre amour et communisme, le coeur balance-t-il longtemps?

par

Par Julie Cadilhacbscnews.fr/ Viktor est amoureux d’Agata. Aussi, encouragé par l’obscurité de la salle de projection, un jour où pour la troisième fois, on montre à sa classe un film de propagande pour le régime stalinien, il tente d’embrasser la jolie brune qui siège à ses côtés.

Mais Agata crie et le maître et la maîtresse sont très en colère. C’est qu’il est grave, lorsqu’on vit dans une République socialiste, bien des années avant que le Mur de Berlin ne s’effondre, de songer à l’amour quand on ne devrait qu’être empli d’émotion pour le « petit père des peuples »! Et dans ce pays, il suffit d’un rien, d’un évènement insignifiant parfois, pour qu’on vous envoie au goulag! Or le père de Viktor est écrivain et a des idées qui ne collent pas trop avec les idéaux communistes , Viktor sait donc qu’il faut apprendre à se taire et à laisser glisser ses idées dans sa tête mais pas dans sa bouche. D’ailleurs, Viktor est-il le seul à aspirer à plus de liberté? Derrière la sévérité du maître et les airs stricts de la maîtresse, n’existe -t-il pas une part cachée qui souffre de ne pouvoir respirer au grand jour? Marzena Sowa, auteure de Marzi, accompagnée des dessins de Sandrine Revel, offre un roman graphique humain et sensible. En fin d’ouvrage, le lecteur aura intérêt à lire le journal rédigé par l’auteure , tenu lors du séjour qu’elle a effectué en Pologne , dans sa famille ,en compagnie de Sandrine. On y découvre une vision personnelle et pertinente de la jeunesse polonaise et le prolongement d’une question qui poursuit le roman: où est la Vérité? Il semble qu’elle soit d’abord à l’intérieur de soi et ,comme dit le père de Viktor,  » tout le monde est libre de penser » et d’avoir sa vérité sur les choses…le non respect de la liberté d’expression n’empêche pas les êtres de survivre en eux- mêmes et d’y cultiver leur point de vue. Une histoire au creux de l’enfance qui parle de résistance avec une légèreté sérieuse.

Titre: N’embrassez pas qui vous voulez

Dessin: Sandrine Revel

Scénario: Marzena Sowa

Editions: Dupuis

Date de parution: 24 août 2012

Prix: 20,50€

Acheter cette bd chez notre partenaire FNAC.COM

A découvrir aussi:

« Il était une fois en France »: L’heure est au brouillage des pistes

Angoulême 2012: Rencontre dessinée avec Benoît Sokal à propos du tome 2 de Kraa

Alice au pays des merveilles : La nouvelle image d’un mythe

Des rats à dreadlocks aussi improbables que drôles

La théorie du chaos – Bande Dessinée (Glénat)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à