fbpx

Un « livre de suspense, de tragédie, de tristesse et de sang »

par

Par Claire Couthenx- bscnews.fr/ Furgul, bâtard de lévrier, est né dans la fosse de Dedbone où ne sont admis que les lévriers pure race et destinés à la course dans le but d’enrichir leur cruel propriétaire. Sa mère, ayant eu sa portée avec un chien sauvage, sait que ses chiots sont menacés de mort.

Elle va donc instruire Furgul pour qu’il puisse s’échapper avec ses sœurs. Après une évasion spectaculaire, qui va coûter quelques doigts à son premier propriétaire, Furgul se retrouve seul dans le monde des humains. Et son regard n’est pas tendre envers ces grandes bêtes qui se croient tout permis avec les animaux et tout ce qui les entoure, ce qui est difficile à comprendre pour Furgul qui est un être épris de liberté. Il va réussir à faire des choses que les autres chiens ne pensaient pas pouvoir réaliser. Sa quête des Doglands, sorte de paradis pour chiens libres, va lui donner la force de continuer sur le chemin qu’il s’est choisi. Il devra faire des choix qui lui demanderont beaucoup de courage et de sacrifices.
Tim Willocks, l’auteur de La religion, a écrit son premier roman pour adolescents en s’inspirant de son propre chien, bâtard de lévrier lui aussi, qu’il a adopté dans un refuge alors qu’il était couturé de cicatrices. En utilisant le point de vue de Furgul, Tim Willocks, avec son style si particulier, veut nous ramener à une vision plus primitive de la nature. Il rend hommage à ces chiens qui nous suivent depuis l’aube de l’humanité et qui les premiers nous ont suivi dans notre quête de confort. Comme le dit l’auteur, il s’agit d’un « livre de suspense, de tragédie, de tristesse et de sang ». Attention, ça secoue.

Titre: Doglands

Auteur: Tim Willocks

Traduit de l’anglais par Benjamin Legrand

Editions: Syros

Prix: 16.90 €

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à