fbpx

Philosophes de Bachelard à Derrida : la diversité de pensées

par

Par Sophie Sendra – bscnews.fr / Entre Louis Monier et Marc Le Ny, entre le photographe et le professeur, l’alchimiese fait jour à chaque page. Dans cet ouvrage en noir et blanc, le lecteur découvrira les visages, les expressions, l’âme de ces philosophes connus ou moins connus du grand public. Il est parfois difficile de mettre un visage sur les philosophes car ils n’ont pas toujours été présents sur les écrans de télévision.

Trop anciens ou trop timides pour avoir leur quart d’heure de célébrité, ils « existent »enfin dans ce recueil unique de regards sur le monde. Les présentations de chacun, les citations mises en exergue témoignent de la rareté de ces moments où ils s’offrent à nous. Tantôt dans la pause, tantôt au naturel, ces penseurs révèlent une pensée celle d’un instant, d’une suspension du temps, figés pour l’éternité par l’œil du photographe, par l’objectif. Cet ouvrage est un beau cadeau pour la phénoménologie, il est une épochê, il propose la vision du « moi pure », du « moi transcendantal ». Louis Monier nous montre dans ces photographies ce quiest au-delà de la pensée, l’humain qui se cache derrière chaque philosophe. Enfin, j’ai retrouvé deux de mes anciens professeurs, Clément Rosset et Françoise Dastur. Dans cet équilibre homme/femme, il est à préciser que les auteurs ont enfin mis en avant la présence de femmes philosophes, ce qui crée un équilibrerare en la matière, représenté ici par la seule présence de ces deux grands personnages aussi différents l’un que l’autre et qui représentent à eux seuls ce que la philosophie a à proposer : la diversité de pensées.

 

Philosophes de Bachelard à Derrida, Louis Monier et Marc Le Ny, Préface de Monique Dixsaut, Éditions Eyrolles, 2011

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à