fbpx

Un grand roman initiatique sur l’Afrique

par

Par Emmanuelle De Boysson – BSCNEWS.FR / Sybille de Bollardière a vécu au Congo, près de Brazzaville. Son roman se passe dans ce pays, entre 1990 et 1997. Après un deuil familial, Julia la narratrice, française d’une trentaine d’années quitte les bords de Loire où elle a été élevée par des grands parents marginaux et cultivés et part s’installer au Congo pour suivre l’homme qu’elle vient d’épouser au moment où le pays passe d’une république populaire marxiste à la démocratie. Elle rencontrera Garrett, un biologiste irlandais mélomane et surtout, Philéo, personnage central du roman avec qui elle partage l’amour de la terre et surtout celui du fleuve.
L’écriture, volontairement lente, se déroule comme les méandres d’un fleuve, et sa connaissance intime de l’Afrique permet à l’auteur d’en rendre au plus juste les odeurs, les couleurs et les paysages. Le mélange de l’histoire personnelle de l’héroïne et celle des soubresauts politiques du continent africain, font de ce livre un grand roman initiatique.
Sybille de Bollardière ( Le blog de l’auteur)
Une femme d’argile L’Éditeur

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à