fbpx

Pantin ou Être humain: les réflexions existentielles de Yôzô Ôba

par

Par Julie Cadilhac PUTSCH.MEDIA/ Yôzô Ôba est un adolescent perturbé. Fils d’un richissime entrepreneur, sa motivation pour suivre les cours au lycée est aussi faible que son attachement à sa famille, sa beauté et son charisme vampirisants égalent son intelligence, son succès auprès des femmes est immédiat. Yôzô est aimé de tous et il n’aime personne. Persuadé d’être devenu un bouffon pour contenter son entourage, c’est un être sans repère, sans morale, sans envie. Maisons closes, alcool et libertinage sont le cocktail quotidien de cet adolescent rebelle qui dilapide l’argent facile que lui dépose un père absent sur son compte en banque.Impliqué un temps dans un groupe activiste révolutionnaire, gigolo récurrent une fois l’argent paternel ôté, il tentera un suicide – dont il réchappera seul – avec une escort-girl surnommée Papillon. Usumaru Furuya a imaginé un manga devenu culte au Japon d’après un grand roman nippon, La déchéance d’un homme d’Osamu Dazai. Désespérance et renoncement sont les mots-clés de ce récit pourtant accrocheur. L’auteur utilise deux techniques « narrativement » efficaces dès le début de l’album: une mise en abyme de lui-même dont la curiosité est piquée par le blog autobiographique d’un dénommé Yôzô Ôba mais aussi la présence de photos de Yôzô Ôba à différentes époques de son existence qui montrent d’emblée la déchéance du personnage. Usumaru Furuya use d’un découpage lisible, d’un trait précis et d’un graphisme noir qui illustre bien la descente aux enfers du personnage principal. Je ne suis pas un homme est le premier tome d’un diptyque. Le second volet paraîtra en septembre 2011. A découvrir!

Titre: Je ne suis pas un homme – Tome I Editions: Casterman
Auteur: Usumaru Furuya Parution: 11/05/11 256 pages Couverture souple avec rabats Prix: 18 euros

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à