fbpx

Le FORIIC: Un autre regard sur la presse

par

Par Julie CadilhacPUTSCH.MEDIA/ Sous le parrainage du journaliste et écrivain franco-libanais André Bercoff, la seconde édition du FORIIC, FORum International de l’Information Citoyenne, s’est tenu du 31 mars au jeudi 2 avril au coeur des Alpes-Maritimes, partageant ses trois journées entre la technopole Sophia-Antipolis et la commune provençale de Valbonne. L’objectif? Donner l’occasion à tous de rencontrer ceux qui couvrent l’actualité et mieux comprendre leur rôle et leurs pratiques. Organisé par le CLEMI ( chargé de l’éducation aux médias dans l’ensemble du système éducatif français) et l’association EMPOLOCI, le FORIIC a proposé le 01/04 au sein du C.I.V ( Centre International de Valbonne) des ateliers et des tables rondes auxquelles ont participé 2000 collégiens et lycéens. Les intervenants, des professionnels des médias ( journalistes de presse écrite – radio, – télévision- internet, reporters sans frontière, photographes etc…(locaux, nationaux et même internationaux)) ont partagé avec ce jeune public leur savoir-faire, leurs expériences et leurs interrogations quant à l’avenir de la presse. Le samedi 2 avril, journée ouverte au grand public, proposait d’abord la projection d’un édifiant documentaire , » Françafrique » de Patrick Benquet , illustrant les rapports des dirigeants français avec les quatorze colonies françaises d’Afrique noire devenues indépendantes en 1960. Plusieurs conférences ensuite mêlant journalistes( Radio-France, France-Inter, France 3, Itélé, M6, Le point, RFI, Nice-Matin, Europa, PUTSCH.MEDIA….), sociologues, universitaires etc.. permettaient à tous de débattre avec des professionnels sur des sujets aussi variés que: « La radio est morte, vive la radio! » , « Faut-il croire les médias? », « L’urgence de l’éducation aux médias », « presse people et peopolisation de la politique » et tant d’autres sujets pertinents. A l’heure d’une société de l’immédiateté et du zapping, d’une nouvelle génération qui grandit avec des outils numériques dans la main davantage qu’avec des livres ou des journaux, l’avenir de la presse est une question d’actualité brûlante. De plus, la multiplication des blogs d’internautes et des systèmes de réseaux sociaux fait aujourd’hui de chacun un acteur de l’actualité qui peut d’une minute à l’autre provoquer un buzz avec une photo, une vidéo, une révélation…La presse et ses lecteurs se doivent de réfléchir aux atouts et aux dangers d’une telle démocratisation des outils d’information. Le métier de journaliste n’est plus, avec le temps, simplement un métier de transmission d’informations; il se doit d’analyser et d’approfondir avec objectivité les sujets qui passionnent le monde. On le sait: un bon citoyen est un être qui s’informe et aiguise son esprit critique. Devant l’urgence du débat, le FORIIC mobilise des acteurs des médias et les confronte à leur public. Lors de cette seconde édition, la présence de Mme Lovisi, recteur de l’académie de Nice et des autorités de Valbonne-Sophia-Antipolis et d’Antibes, a montré elle aussi toute l’importance de cette démarche et souligne l’urgence d’une réaction collective face à la baisse d’intérêt pour l’information sérieuse et l’intérêt grandissant pour la peopolisation de l’actualité.Une intiative à féliciter et à soutenir lors de ses prochaines éditions!

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à