fbpx

Beat Takeshi Kitano: Gosse de peintre à la fondation Cartier

par

Par Elisabeth Guillaud – BSCNEWS.FR / La Fondation Cartier a eu l’ingénieuse idée de donner carte blanche à Beat Takeshi Kitano et il s’en est donné à coeur joie tel un enfant dans un magasin de jouets!
Avec » Gosse de peintre » qui est sa première exposition, il a monté une expo à son image: éclectique, drôle et farfelue!
Libéré des contraintes qu’il connaît par son métier d’acteur/réalisateur, Kitano plonge le visiteur dans une série de rêves. Les rêves de Kitano sont peuplés de machines géantes, de dinosaures multicolores, de tableaux aux couleurs vives et au trait naïf, de poissons transgéniques, de vases-animaux. Il revisite les traditions japonaises, la science, les shows de jeux télévisés qui nous rappellent le côté Kamikaze des Japonais. Il compile également, à travers deux films, les préjugés des Occidentaux sur les Japonais et leur culture.
« Avec cette exposition, j’ai sans doute voulu donner une autre définition au mot « art », qui soit moins conventionnelle, moins snob, plus décontractée et accessible à tout le monde » c’est ainsi que Takeshi Kitano définit son intention. En effet, Kitano ne manque pas de se moquer gentiment de l’Art contemporain notamment à travers l’installation » Mr Pollock » qui met en scène une machine servant à créer à la chaîne des tableaux du célèbre peintre américain.
Le visiteur, du plus jeune au plus vieux, prend beaucoup de plaisir à passer d’une installation à une autre. On entend des éclats de rire devant les écrans qui montrent le jeux TV japonais, de l’étonnement et de l’amusement devant les théories avancées par Kitano au sujet de l’extinction des dinosaures… l’humour et la joie sont au rendez-vous et cela fait un bien fou!

Takeshi Kitano
Gosse de peintre
Jusqu’au 12 sept. 2010
Paris 14e. Fondation Cartier

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à