fbpx

CRAZY : Une fable psychédélique profondément humaine

par

Par Julie Cadilhac – bscnews.fr/ Voilà un film démentiellement splendide!D’abord par la musique -omniprésente- qui occupe un rôle-phare auprès des personnages: tour à tour, elle joue les médiateurs entre le père et le fils prodigue, les consolatrices face aux difficultés de communication entre les divers membres de la famille, les accompagnatrices zélées lors des moments de bonheur et de partage. Vous aurez ainsi plaisir à entendre les rengaines de Charles Aznavour ( Emmenez-moi et Hier encore) dont raffolent le père, les Rolling Stones, The Cure, ou encore David Bowie, icône androgyne du bien-aimé fils Zachary ….

Plantant le décor dans les années 60-70, Jean Marc Vallée décrit avec beaucoup de tendresse les pérégrinations d’une famille de cinq garçons et leurs difficultés à s’accepter et à grandir. Leur père, Gervais, est ainsi déchiré entre son coeur débordant d’amour pour ses fils et l’image qu’il souhaite donner à la société qui l’entoure. Assumer un aîné toxicomane et un de ses cadets aux tendances homosexuelles sera ainsi pour lui un challenge bouleversant.
C.R.A.Z.Y est un drame familial qui force à réfléchir sur notre capacité de tolérance. Et c’est un film à applaudir car tout y est posé avec finesse et intelligence: le mélo est systématiquement évité, l’humour est bien présent -même si parfois il grince un peu- et les portraits s’avèrent saisissants de vérité.

On saluera également le casting talentueux…du plus petit au plus grand, le jeu des acteurs est remarquablement juste. La maman attentive ( Danielle Proulx) est tout simplement VRAIE, son époux ( Michel Côté) est un personnage à la virilité tordante, les quatre fils ( l’intello, le sportif, le badboy et le sensible aux pouvoirs étranges) colorent cette famille d’une touche peu banale et délicieuse.
Zachary, le quatrième garçon né un soir de Noël, interprété successivement par Emile Vallée ( de ses 6 à 8 ans) et Marc André Grondin est un magnifique personnage de cinéma.
C.R.A.Z.Y est un film profondément contemporain et humain.
A voir A.B.S.O.L.U.M.E.N.T !

Anecdotes?
– D’où vient ce titre?
La première lettre des prénoms des fils: Christian, Raymond, Antoine, Zachary et Yvan forment l’acronyme du titre et c’est aussi le titre de la chanson préférée de leur père interprétée par Patsy Cline.
– Quel succès?
Un énorme succès! On estime à un peu plus d’un Québécois sur huit ayant vu C.R.A.Z.Y en salle.

Titre: C.R.A.Z.Y
Réalisateur: Jean-Marc Vallée

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à