fbpx

(Vidéo) La colère monte chez les policiers qui haussent le ton

par

La colère monte chez les policiers depuis plusieurs jours maintenant suite aux déclarations le 8 juin dernier de Christophe Castaner et le « manque de considération » de leur profession. Ils veulent être reçus par Emmanuel Macron.

Stanislas Gaudon, délégué général du syndicat Alliance Police nationale a déclaré ce 22 juin sur Cnews qu’à «à partir d’aujourd’hui (22 juin) c’est zéro interpellation, zéro PV puisque nous ne sommes pas reçus» .

Quelques heures avant à l’appel du Syndicat Alliance 93, les policiers avaient été appelés à se rassembler devant la préfecture de Seine Saint Denis à Bobigny pour protester contre une fresque réalisée en l’hommage de George Floyd et d’Adam Traoré qui mentionnait «contre le racisme et les violences policières ». L’inauguration de cette fresque par le maire de Stains, Azzédine Taïbi avait fait réagir les syndicats qui ont appelé à un rassemblement, initialement prévu à Stains mais qui a été déplacé quelques heures avant à Bobigny pour éviter d’éventuelles tensions. Le Comité Adama Traoré était à l’initiative de ce contre-rassemblement.

Suite à cette mobilisation de 200 policiers, le Préfet a mis en demeure le maire de Stains d’effacer la mention « violences policières ».

Plus tard, dans la soirée, les policiers se sont rassemblés devant l’Assemblée nationale pour continuer à se faire entendre et demander à Emmanuel Macron de les recevoir incessamment sous peu.

( Capture d’écran du compte twitter Actu17)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à