fbpx

Pierre Soujol : « La population va dès à présent peser sur les choix politiques »

Pierre Soujol ancien officier de gendarmerie s’est porté candidat à la mairie de Lunel sous l’étiquette « Mon parti c’est Lunel ». Il a été l’adjoint en charge des sports de Claude Arnaud, maire sortant de Lunel de 2008 à 2014, puis son premier adjoint dans le précédent mandat. L’idylle s’est mal terminée. Et Pierre Soujol a décidé de briguer le mandat de maire.

propos recueillis par

Contre toute attente, Pierre Soujol a été porté en seconde position au soir du premier tour des municipales avec 27,80 % des suffrages juste derrière Claude Arnaud, le maire sortant crédité de 28,55% et juste devant la candidate du Rassemblement national, Julia Plane avec 21,74%.

Pierre Soujol était l’invité de Nicolas Vidal dans l’émission Putsch Live pour aborder le second tour des municipales prévu le 28 juin prochain. Il a été question de démocratie locale, de la gestion d’une municipalité, du rapport des citoyens à la politique, de la ville de Lunel tristement connue pour avoir été un foyer pour de nombreux départs en Syrie par des jeunes issus de la cité Pescalune. Il a été également question de la marge de manoeuvre d’un maire pour faire face à l’exclusion, la pauvreté et à la crise économique qui va frapper de plein fouet la France et des villes déjà fragilisées comme celle de Lunel.

Pierre Soujol s’est également longuement exprimé sur sa volonté de se présenter sans étiquette politique. Il a préféré miser selon lui « sur les compétences de citoyens » pour administrer, s’il est élu, Lunel autrement.

L’entretien vidéo avec Pierre Soujol  :

 

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à