fbpx

Comment choisir votre cigarette électronique ? 

par

Le mini guide pour choisir votre cigarette électronique
Grâce à l’évolution des équipements de vapotage, il est aujourd’hui assez aisé d’adopter la cigarette électronique. Cependant, il est important, et même essentiel, de définir quel équipement est le mieux adapté à vos besoins. Taille du modèle, capacité du réservoir, autonomie de la batterie, design… Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir votre cigarette électronique ? La réponse dans la suite !

Le niveau de nicotine
Avant de commencer vos recherches, il est essentiel de définir avec quelle quantité de nicotine vous souhaitez commencer. Toutes les cigarettes électroniques ne délivrent pas la nicotine de la même manière, vous devrez donc choisir votre modèle en fonction de votre dosage de nicotine. En général, lorsque nous commençons le vapotage (spécialement pour arrêter le tabac), nous nous dirigeons vers un niveau de nicotine élevé pour répondre efficacement à nos besoins. Dans ce cas, les cigarettes électroniques puissantes sont à éviter et il est préférable de se diriger vers un modèle spécialement conçu pour les débutants.

Un peu de technique
Pour mieux comprendre l’importance de l’association nicotine / cigarette électronique, parlons un peu technique. Lorsque vous appuyez sur le bouton ON de votre e-cigarette, vous envoyez du courant à travers ce que l’on appelle une résistance. Cette résistance se trouve dans le réservoir et est imbibée de liquide, ou d’e-liquide si vous préférez. En chauffant, la résistance va transformer le liquide en vapeur que vous inhalez.
Les résistances des cigarettes électroniques peuvent avoir des valeurs différentes (en Ohms). Elles sont généralement classées en deux types principaux : celles qui sont supérieures à 1 ohm et celles qui sont inférieures à 1 ohm (aussi appelées « subhom »). Plus la résistance est faible, plus la puissance requise est importante. Les résistances « subohm » ne sont donc pas recommandées aux débutants car la production de vapeur et l’apport de nicotine s’avèrent rapidement trop importants. Pour des sensations plus proches d’une cigarette classique, on choisira plutôt un modèle qui fonctionne avec des résistances d’environ 1 ohm et qui ne nécessitera pas une grande puissance.

Qu’est-ce que l’inhalation directe / indirecte ?
L’inhalation directe et indirecte sont des termes souvent utilisés en matière de vapotage. Ils désignent simplement deux façons d’utiliser la cigarette électronique. En inhalation indirecte, comme pour une cigarette, la vapeur reste un certain temps dans la bouche, puis dans les poumons. En cas d’inhalation directe, la vapeur est directement inhalée dans les poumons. C’est une façon de vapoter plutôt associée aux e-liquides à faible teneur en nicotine.

La batterie de votre cigarette électronique
Pour fonctionner, le kit de cigarette électronique a également besoin d’une batterie. Son autonomie est exprimée en « mAh » (plus elle est importante, plus elle peut fonctionner longtemps). Les batteries sont également équipées d’un circuit électronique qui sécurise et régule la vaporisation. Pour les recharger, il suffit de les connecter à une source d’énergie via un câble USB, comme pour tout smartphone. Au sommet de la batterie, il y a un « clearomizer », l’accessoire qui contient la résistance et dans lequel on verse le liquide. Il possède un embout appelé « goutte à goutte » qui aspire la vapeur.
La chose la plus importante en ce qui concerne la batterie est sa durée de vie. En général, vous trouverez des batteries qui durent entre 200 et 300 bouffées, alors que les batteries des MOD (diminutif de « modifié »), plus grandes, peuvent être utilisées plus longtemps avant de devoir être rechargées. La plupart des kits de démarrage sont livrés avec plus d’une batterie, ce qui signifie que vous pouvez toujours en garder une de rechange au cas où celle que vous utilisez serait épuisée.
Il existe également deux types de batteries, manuelle et automatique. Pour une expérience similaire à celle de la cigarette (et avec un minimum de tracas), les batteries automatiques sont meilleures car elles s’activent lorsque vous inhalez. Les piles manuelles sont activées par un bouton situé sur leur côté. Certaines personnes préfèrent les modèles manuels car ils leur donnent un meilleur contrôle sur la quantité de vapeur produite.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à