fbpx

« Amazonie » : Léo et Rodolphe bouclent la saga avec brio

par

Le cinquième et dernier tome d’Amazonie apportera-t-il les réponses aux questions que posent les intrigues entrecroisées à l’origine du début de la saga. Les dessins de Bertrand Marchal plongent les lecteurs dans un forêt poussée sur l’imagination foisonnante des co-scénaristes Léo et Rodolphe

En plein cœur de la forêt amazonienne, Kathy Austin et Délio découvrent enfin le fameux sous-marin allemand qui fait l’objet de toutes les convoitises. Va-t-il révéler tous ses secrets ? À propos de secrets, il en est d’autres qui s’apprêtent à être dévoilés. Celui de l’étrange créature dont la drôle de silhouette hante Amazonie depuis les débuts de la série, par exemple. Ou celui des engins venus d’on ne sait où et qui ont survolé le Nouveau-Mexique, du côté de Roswell, quelques années plus tôt. Ou encore cette histoire de pierre mystérieuse qui suscite la curiosité de deux honorables membres de la Bram Stoker Society. Les pièces du puzzle sont en place. Il ne reste plus qu’à les assembler pour boucler ce dossier passionnant…

Arrivée dans les librairies en 2016, avec le premier tome, la série Amazonie a conquis le public. En quatre ans, la saga publiée par Dargaud Editions, a passionné de très nombreux lecteurs grâce à des scénarios tournés sur le suspense et des dessins capables de transporter le lecteur jusqu’au cœur de l’Amazonie.

Assurément, les deux scénaristes ont chacun une renommée dans le monde de la BD. Leo a publié, en 1993, le premier volume des Mondes d’Aldébaran. Auteur complet de Bételgeuse et Antarès, il a dessiné Trent et Kenya, d’après des scénarios de Rodolphe. Scénariste, il a écrit Dexter London, pour Sergio Garcia, Terres lointaines et Ultime frontière, pour Icar, Mermaid Project et Mutations, pour Fred Simon (avec Corine Jamar), et, avec Rodolphe, La Porte de Brazenac, pour Patrick Pion.
Rodolphe, également scénariste et romancier, compte quelques 200 albums de bande dessinée à son actif, des Écluses du ciel au Commissaire Raffini, de L’Autre Monde à Ter. Il a écrit pour les plus grands dessinateurs, comme Griffo, André Juillard, Jacques Ferrandez, Annie Goetzinger ou René Follet. Le dessinateur Bertrand Marchal  a faits ses débuts dans l’hebdomadaire Spirou. Il est le dessinateur des Châtiments de l’an mil et, d’après des scénarios de Rodolphe, d’Ultime frontière, du Village, de Memphis et de Namibia (coécrit par Léo et Rodolphe).

 

 

 


 

« Amazonie » (tome 5)
Dargaud Editions
Scénario : Léo et Rodolphe
Dessin : Bertrand Marchal
48 pages Couverture cartonnée Quadrichromie
Prix: 12,00 € – 19,10 CHF

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à