fbpx

(Vidéo) Emmanuel Macron pris pour cible dans un théâtre parisien après l’arrivée de manifestants vendredi soir

par

Emmanuel Macron a connu une soirée très mouvement ce vendredi 17 janvier avec son épouse, Brigitte Macron. Alors qu’ils assistaient à une représentation au Théâtre des Bouffes du Nord, des manifestants ont tenté de pénétrer dans le théâtre. Les forces de l’ordre sont rapidement intervenues.

Le journaliste militant Taha Bouhafs était lui aussi à cette représentation assis quelques rangs derrière le chef de l’Etat. C’est alors qu’il a partagé cette information à l’intérieur du théâtre sur son compte Twitter. Il est d’ailleurs depuis en garde en vue pour « organisation de manifestation non déclarée » au commissariat du 5ème arrondissement.

Emmanuel Macron aurait été mis en sécurité lors de cette tentative d’intrusion puis aurait assisté à la pièce avant de quitter le théâtre. Néanmoins, à la sortie du cortège présidentiel, les forces de l’ordre étaient déployées en grand nombre pour contenir les grévistes et ouvrir la voie au cortège. Les vidéos montrent une grande tension aux abords du théâtre pendant la sortie d’Emmanuel Macron.

D’après David Dufresne, le journaliste Taha Bouhafs n’était pas le premier à avoir indiqué sur twitter la présence du chef de l’Etat au Théâtre des  Bouffes du Nord. Il l’explique dans une courte vidéo publiée sur Twitter, tournée devant le commissariat du 5ème arrondissement où Taha Bouhafs a été emmené en garde à vue, ce vendredi soir.

Du côté de la majorité présidentielle, les réactions ne se sont pas faites attendre. Aurore Bergé ou encore Emmanuel Wargon ont réagi.  De son côté, l’Élysée insiste : « Le président et son épouse n’ont pas été exfiltrés, ils ont pu assister à la pièce jusqu’au bout« . Néanmoins, cette séquence est pour le moins révélatrice d’une tension exceptionnelle dans le pays après les très nombreux voeux de candidats LREM aux municipales perturbés voire annulés sur tout le territoire.

( Capture d’écran : Compte Twitter de Jonathan Moadab )

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à