fbpx

Retour sur l’affaire Gabriel Matzneff

par

Après la parution, le 2 janvier dernier, du livre « Le Consentement » de Vanessa Springora (Editions Grasset) l’écrivain Gabriel Matzneff est au coeur d’une tempête médiatique. Dans son ouvrage, Mme Springora, aujourd’hui directrice des éditions Julliard, évoque la relation sous emprise qu’elle a eu avec Matnzeff.

A l’époque des faits, l’éditrice avait 13 ans alors que l’écrivain en avait 50. Depuis les années 1960, son attraction pour  « Les moins de 16 ans » (auxquels il a consacré un livre) était connu et toléré dans le milieu littéraire. Le jour de la parution de l’ouvrage de Mme Springora, l’hébdomadaire L’Express a publié une longue lettre écrite signée par Gabriel Matzneff.

L’écrivain, aujourd’hui âgé de 83 ans, fait l’objet d’une enquête pour viols sur mineurs. Le 3 janvier 2020, Rémy Heitz, le procureur de la République de Paris, a annoncé qu’une enquête pour « viols commis sur mineur » de moins de 15 ans a été ouverte contre M. Matzneff. Elle a été confiée à l’Office central de répression des violences faites aux personnes.  Le 4 janvier, le Centre national du livre a recommandé au ministre de la Culture de supprimer l’allocation annuelle. Selon L’Express, M. Matzneff, aurait bénéficié d’une allocation de 160 000 euros depuis 2002. Le directeur de l’hebdomadaire Le Point, Etienne Gernelle, a annoncé dimanche 5 janvier 2020 aux micros de France Culture, que Matzneff quittait ses fonctions de chroniqueur dans les pages dédiés aux sujets religieux et à la spiritualité. Dans une réponse du 7 janvier, envoyée par email à BFMTV, l’écrivain dénonce une « campagne excessive et agressive » le rendant « trop faible, trop démoralisé pour avoir la force de répondre [aux] questions ».

 

Selon le JDD, un site internet consacré à Matzneff a disparu après le début des polémiques déclenchées par le livre de Mme Springora. Sur ce site étaient notamment répertoriées des photos de l’écrivain en compagnie de jeunes filles.

Après la maison d’édition Gallimard, le 8 janvier, les éditions Léo Scheer ont pris la décision d’arrêter la vente  de « Les Carnets Noirs 2007-2008 »  ainsi que du livre « Les moins de 16 ans » .

 

 


A lire également :

* Romain Molina : « Le niveau de corruption dans le football européen est colossal ! »
* Olivier Savignac : « On s’attendait de l’Église des conclusions à la hauteur de ce que qu’elle peut proposer pour les victimes de pédophilie »
* Jean-Pierre Sautreau : « Les prêtres qui ont abusé de moi m’ont détourné de l’Église »

 


(Image à la une : capture d’écran su site www.rtbf.be)

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

0 article à lire

M'abonner à