fbpx

Yasin Blotas (Civicio) : « Le journalisme au fil des années s’est déconnecté des gens »

Yasin Blotas, le jeune créateur de la chaîne Civicio, s’est confié à Putsch. Civicio s’est fait connaître avec le mouvement des Gilets Jaunes que Yasin Blotas a couvert assidûment de très nombreuses manifestations même parmi les plus tendues et les plus violentes. Il traverse aussi la France pour tourner ses reportages en direct où il aborde la question des luttes sociales pour lesquelles il se passionne.

propos recueillis par

« Avant Civicio, je n’avais même pas Facebook sur mon téléphone, car je ne supportais pas l’effet envahissant des réseaux sociaux » nous dit Yasin, qui, a depuis bien changé avec une page Facebook qui regroupe plus de 30 000 fans.

Yasin Blotas est éducateur spécialisé de formation. Il est devenu en quelques mois seulement et après quelques centaines de live Facebook, une figure connue des manifestations des Gilets Jaunes comme journaliste indépendant avec Civicio. «J’ai compris que grâce aux réseaux sociaux, je pouvais en avant les gens, leur quotidien et leurs difficultés et cette réflexion est venue à moi au fur et à mesure de mes rencontres ».

Yasin Blotas a accordé à Putsch une longue interview vidéo sur son parcours, la création de sa chaîne, son apprentissage du travail de journaliste, son regard sur les médias mainstream et son rapport intime aux gens, à la pauvreté et aux luttes sociales.

> La chaîne Civicio de Yasin Blotas à suivre ici

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à