fbpx

« Banquet capital » : le peuple affamé de révolution déboule au Printemps des Comédiens

par

Installés sous le chapiteau du Printemps des Comédiens de Montpellier, nous avons été conviés au Banquet Capital préparé par Sylvain Creuzevault. Un moment de convivialité recommandé !

« Tout le monde suit ? Car c’est assez excellent ce qu’il se passe ! » Révolution de 1848, les membres du Club des Amis du Peuple sont au taquet. Et ils sont tous là : Vincent-François Raspail, Charles Baudelaire, Auguste Blanqui, Armand Barbès, Louis Blanc… Sylvain Creuzevault, le metteur en scène, imagine les premières stars du Socialisme autour d’une longue table surplombée par les gradins. Au centre de ce chapiteau, arène improvisée, ça va, ça vient, ça bouffe, ça boit, mais surtout, ça débat ! De quoi ? De la Révolution pardi ! Faut-il la poursuivre à l’intérieur la Constituante ou pousser le peuple à l’insurrection ? Chacun lance ses idées, il s’agit de convaincre, peut-être avec « une giclée lyrique en mode non-violent » ça passera mieux ! Répliques débitées comme des tirs de mitraillettes, monologues nerveux et engagés, le tout assaisonné d’un humour enflammé, bienvenue dans une AG de l’ancien monde aux élans très nouveau monde…

Car si on a en sous-texte Le Capital de Karl Marx ou les faits historiques, les situations sont délicieusement anachroniques et pour sûr, très actuelles : valeur du travail, instrumentalisation d’une manif, surveillance de l’Etat… Le capitaliste « Dieu mangeur ou l’art de vivre goulûment de sa propre mort » en prend pour son grade au gré de logorrhées absurdes et terriblement drôles. Gardons le dessert comme surprise sur le gâteau : un «procès» jubilatoire, entre autre, d’un « laxatif de l’Assemblée Constituante »… Mettez-vous à table, ce banquet est un régal!


« Banquet Capital »
D’après Le Capital de Karl Marx
Mise en scène : Sylvain Creuzevault
Avec : Vincent Arot ou Vladislav Galard (en alternance), Benoit Carré, Antoine Cegarra, Pierre Devérines ou Pierre-Félix Gravière (en alternance), Lionel Dray, Arthur Igual, Clémence Jeanguillaume, Léo-Antonin Lutinier, Frédéric Noaille, Amandine Pudlo, Sylvain Sounier, Julien Villa et Noémie Zurletti
Régie générale : Gaëtan Veber
Production : Compagnie Le Singe / Elodie Régibier

Prochaines dates :
Du 4 au 12 octobre 2019 : Théâtre National de Strasbourg
Du 22 au 30 avril 2020 : MC93 Maison de la culture, Bobigny
Les 6 et 7 mai 2020 : Le Moulin du Roc, Scène Nationale de Niort
Le 9 mai 2020 : L’Empreinte Scène Nationale de Brive-Tulle
Le 12 mai 2020 : La Fonderie, Le Mans

 


(crédit photo : DR)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à