fbpx

France Musique : les acteurs du secteur ont manifesté contre la disparition de certaines émissions

par

Une manifestation de plusieurs acteurs de la culture et de la création musicale, directeurs d’orchestres et d’opéras, de festivals ainsi que de musiciens, a eu lieu ce mardi 28 mai devant la Maison de Radio France. Ils s’étaient donnés rendez-vous pour protester contre la suppression de certaines émissions de la grille de la rentrée 2019.

Six émissions diffusées sur France Musique, entre 22h et 0h00, pourraient ne pas être reconduites à la rentrée prochaine. Il s’agit de : L’Expérimentale (lundi, 23h00-0h00), Le Cri du patchwork (mardi, 23h00-0h00), Le Portrait contemporain (mercredi, 23h00-0h00), À l’improviste (jeudi, 23h00-0h00), Tapage nocturne (vendredi, 23h00-0h00), Ocora-Couleurs du monde (samedi, 22h00-23h00).

Une centaine d’acteurs de la création musicale, ont signé une tribune qui dénonce la situation en évoquant l’hypothèse que les six émissions supprimées « seraient remplacées par une seule et même émission d’une durée de deux heures ».  En même temps, la tribune rappelle que « le volume de captation de concerts donnés dans les salles et les festivals sur tout le territoire national serait fortement amputé, dégradant ainsi la capacité de la chaîne à se faire l’écho de la vie artistique en région ».

Les signataires de la tribune demandent « à être reçus par les directions de Radio France et de France Musique afin d’échanger de façon constructive sur la place qui sera accordée demain à la création musicale à Radio France. »

La manifestation des acteurs de la création musicale à la Maison de Radio France (copyright Putsch)

 

 

 


 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à