fbpx

À Souillac, la charge virulente de René Revol (Maire de Grabels) : « Ce grand débat national est une mascarade »

par

René Revol (apparenté FI), maire de Grabels dans l’Hérault et conseiller métropolitain de Montpellier Méditerranée Métropole, a donné ses impressions sur la rencontre entre Emmanuel Macron et les maires de la région Occitanie ce 18 janvier à Souillac dans le Lot. Le propos est virulent et l’indignation à son comble.

Ces déclarations ne devraient pas passer inaperçu car René Revol a dénoncé « une mascarade dans un débat dirigé par un Ministre et des prises de paroles de maires choisies par les Préfets de département« . Le maire reproche également à Emmanuel Macron « de ne pas avoir associé de citoyens ainsi que la mise en place de barrages à plus de 10 kilomètres de Souillac et des contrôles d’identité dans tous les sens... »

Il est aussi très dur avec certains de ses collègues qui ont pris la parole, « Des cireurs de pompes » dit-il, et poursuit en dénonçant que  » la voix du peuple et des gilets jaunes n’a été porté par personne ». René Revol termine sa vidéo en déclarant « qu’il a l’habitude de respecter le mandat du peuple et que dès demain, la mobilisation continuera sur le terrain… ».

La vidéo du Facebook Live est disponible en intégralité ci-dessous. Elle dépasse déjà en quelques heures les 300 000 vues  :

Laissez votre commentaire

Il vous reste

1 article à lire

M'abonner à