Montréal : les Too Many Zooz enflamment la scène Jazz

par

Les surpuissants et foldingues new-yorkais de Too Many Zooz ont enflammé les planches de la scène TD cette semaine au Festival International de Jazz de Montréal.

Too Many Zooz sont sortis des entrailles du métro new-yorkais. En effet, les trois musiciens ont fait rapidement le buzz grâce à des videos virales qui se sont propagées sur le web grâce à ces morceaux totalement hypnotiques ( Le clip Bedford a rassemblé près de 4000 000 de vues sur YouTube). Quel plaisir de les voir à Montréal se déhancher sur scène autour de la trompette de Matt Doe, d’un assemblage rythmique accroché à une grosse caisse sur laquelle se défoule David Parks et le saxophone délirant de Leo Pellegrino, aussi bon musicien que danseur.

Difficile de résister aux rythmes impulsés par ce groupe de Brass House ( comme ils aiment à se définir), et les usagers du métro new-yorkais ne vous diront pas le contraire. Les Too Many Zooz ont rapidement connu le succès et ont enchaîné les concerts, les performances et ont collaboré avec des stars comme Beyoncé.

Et c’est à juste titre que les organisateurs du Festival International de Jazz de Montréal ont programmé ce trio de joyeux drilles sur la grande scène TD en concert gratuit. Putsch y était pour vous. Le public n’a pas mis longtemps à onduler des bras et des jambes. Leo Pellegrino assure clairement le show entre danse et performance musicale dans un short blanc et des chaussettes remontées à mi-mollets. Un extravagant moment de musique. On vous recommande, vous aussi, de vous déhancher avec les Too Many Zooz. L’été sera Brass House et psychédélique.

Festival International de Jazz de Montréal
Too Many Zooz – Jeudi 5 juillet 2018 – Scène TD
www.toomanyzooz.com

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à