Montpellier Danse : Jacopo Godani laisse parler les corps avec Extinction of Minor Species

par

La 38ème édition du festival international de danse de Montpellier (du 22 juin au 7 juillet 2018) s’est ouvert avec Extinction of a Minor Species de Jacopo Godani. Une première en France.

Corps ancestraux, corps bioniques, monde archaïque, monde futuriste : Jacopo Godani fait danser l’humanité de son apparition à sa probable fin ? Dans une scénographie 100% science-fiction, les 18 danseurs offrent des figures collectives maîtrisées, étoiles humaines se servant de leurs corps pour échapper à l’oppression ou à la captivité. Le metteur en scène oppose rites antiques et contemporains : ceux de la danse, ceux de la société. Les squelettes 3D et les cyborgs déifiés sont seulement transcendés par la chair et la mouvance des danseurs.

Cet Extinction of a Minor Species est certes énigmatique mais il est aussi très scénarisé : il écrit une certaine marche du monde et des liens qui se distendent. Jean-Paul Montanari, directeur de Montpellier Danse, l’avait annoncé, « la place de l’autre » aura une grande importance dans cette édition. « Les chorégraphes et les danseurs sont sûrement les sismographes de notre époque, ils annoncent les temps qui viennent. » La théorie de l’évolution selon Jacopo Godani, c’est celle de laisser parler le corps pour mieux libérer son esprit et s’extraire de ses geôliers, semble-t-il ici, les humains eux-mêmes.

« Extinction of a Minor Species » (crédit photo Dominik Mentzos)

 

Extinction of Minor Species – Dresden Frankfurt Dance Compagny

Direction artistique, chorégraphie, lumière, décor, costumes, concept musical, structure et dramaturgie, concept vidéo projection : Jacopo Godani.
Musique : 48nord (Ulrich Müller & Siegfried Rössert), Strings Parts, Live performed by Kubus Quartett, Rodion Shchedrin, Basso Ostinato for piano, Musikverlag Hans Sikorski, Hambourg, Live performed by Hermann Kretzschmar (Ensemble Modern), Live performed by Hermann Kretzschmar (Ensemble Modern), Improvisation sur le piano par Hermann Kretzschmar (Ensemble Modern). Animation 3D et illustrations : Amir Andikfar, Jonas Lauströer.
Danseurs : Felix Berning, Tamás Darai, Daphne Fernberger, Gustavo Gomes, Anne Jung, Clay Koonar, Barbora Kubátová, Amanda Lana, Zoe Lenzi, Viktoria Nowak, Michael Ostenrath, Claudia Phlips, Vincenzo De Rosa, Carola Sicheri, Joel Small, David Leonidas Thiel, Sam Young-Wright, Ulysse Zangs.
Production : Dresden Frankfurt Dance Company / En coopération avec Senckenberg Gesellschaft für Naturforschung et Ensemble Modern.
Avec le soutien de la ville de Dresde et l’état de Saxe ainsi que de la ville de Frankfurt am Main et l’état de Hesse. Compagnie en résidence à Hellerau – European Center for the Arts Dresden et au Bockenheimer Depot à Frankfurt am Main.
« Montpellier Danse » : du 22 juin au 7 juillet 2018

 

 

(crédit photos : Dominik Mentzos)

©PUTSCH – Toute reproduction non autorisée est interdite.

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à