Hugo Pratt : l’exposition phare du Musée des Confluences

par

Le Musée des Confluences de Lyon se replonge depuis le 24 avril dernier dans l’oeuvre puissante et dense du tout aussi passionnant Hugo Pratt.

Créateur du très célèbre personnage Corto Maltese, il s’est durablement enraciné dans les grandes figures de la BD. Il est aujourd’hui mis à l’honneur sur les berges du Rhône.

C’est donc au travers de cette remarquable exposition proposée par le Musée des Confluences qu’Hugo Pratt revient sur le devant de la scène. Aussi bien romancier, voyageur que dessinateur, Hugo Pratt a vécu une existence particulièrement riche et renversante. L’univers ainsi que le personnage de Corto Maltese en témoigne.

« Ce sont des géographies diverses et ces moments d’histoire qui ont fait naitre l’idée d’un dialogue entre l’univers d’Hugo Pratt et les collections du musée des Confluences » explique Hélène Lafont-Couturier, la directrice du Musée des Confluences pour expliquer la genèse et l’axe artistique de cette exposition. Elle poursuit « l’objet dessiné surgit de la page et pénètre le réel, l’univers sensible du visiteur, évoquant le lien sensible du visiteur, évoquant le lien tangible entre les civilisations du monde entier et notre propre culture, celle d’une bande dessinée foisonnante, entre littérature et art graphique, «une littérature dessinée ».

Mais cette exposition sur Hugo Pratt met également en exergue une fabuleuse portée ethnographique avec de très nombreux objets de collection, insérés dans la belle scénographie de cette exposition.
L’ensemble de ces objets rassemblés avec soin par le Musée des Confluences montrent à quel point Hugo Pratt a toujours été profondément inspiré par eux.

Il y a aussi cette notion passionnante d’une géographie intérieure imaginée de toute pièce par Hugo Pratt. « Mon père avait raison, j’ai trouvé mon île aux trésors. Je l’ai trouvée dans mon monde intérieur, dans mes rencontres, dans mon travail. Passer ma vie dans un monde imaginaire a été mon île au trésor. » disait-il. Une réflexion tout aussi intime que passionnante qui lève le voile en partie sur le travail de création entamé par Hugo Pratt.

Vous l’aurez compris, l’exposition d’Hugo Pratt au Musée des Confluences est absolument incontournable pour découvrir cet auteur mythique de la bande dessinée et apprécier au plus près une réflexion passionnante, sur la création, l’imagination, la bande dessinée et les voyages. Un choix artistique délicieux du Musée pour un artiste qui a toujours travaillé à la confluence des arts et du récit.

 

Pour aller plus loin dans l’oeuvre d’Hugo Pratt

Nous vous recommandons d’apprécier le très beau travail réalisé sur le catalogue d’exposition, imaginé en accordéon, où une très large place a été laissée aux visuels, aux croquis, aux dessins mais également à de très nombreux éclairages et interviews pour mieux comprendre l’exposition ( Editions Courte et longue – Site de l’éditeur )

Les Editions Casterman publient Ticonderoga, un double album inédit d’Hugo Pratt à l’occasion de l’exposition au Musée des Confluences. ( Édition imprimée à 7000 exemplaires numérotés – 49,00 euros )

 

Exposition Hugo Pratt – « Lignes d’horizons »
Musée des Confluences – Lyon
Du 7 avril 2018 au 24 mars 2019
86 quai Perrache, 69002 Lyon

Horaires
du mardi au vendredi de 11h à 19h
samedi et dimanche de 10h à 19h
jeudi nocturne jusqu’à 22h

 

Le site officiel de l’exposition d’Hugo Pratt

 

( Visuels – captures d’écran du site du Musée des Confluences )

 

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à