Anne Tyler : l’art des détails du quotidien

par

Figure majeure de la littérature américaine contemporaine, Anne Tyler est née en 1941 dans le Minnesota et a reçu le prix Pulitzer en 1989 pour Leçon de conduite.

Depuis quarante ans, ses livres célèbrent l’héroïsme et les échecs des américains de la classe moyenne. Fidèle à elle-même, dans ce roman, elle raconte comment, à Baltimore, le docteur Baptista, sur le point d’aboutir à des recherches, va proposer à sa fille aînée, l’excentrique Kate, de contracter un mariage blanc avec son assistant, Pyotr dont le visa expire. Une comédie réjouissante inspirée de La mégère apprivoisée, où l’on sent chez la romancière beaucoup d’empathie pour ses personnages.

L’art d’évoquer avec pudeur et humour les liens à la fois tendres et conflictuels père fille, les blessures d’enfance, comme la perte prématurée de la mère de Kate et les rapports de protection entre sœurs. L’art aussi des détails du quotidien, comme les scènes dans une école maternelle où Kate se montre des plus anticonformistes ou celles du mystère de l’invasion des souris dans le laboratoire. Attachant, truculent. Un régal !

Vinegar Girl d’Anne Tyler (Editions Phébus – 24 mai)

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à