Handicap : La Bulle Bleue, un lieu de fabrique artistique et culturelle qui lutte contre l’exclusion

par

Implantée à Montpellier, La Bulle Bleue est un établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT). Structure pilote en Occitanie de la convention Culture Santé / Handicap et Dépendance, elle a initié une dynamique de mécénat qui lui a permis de développer une compagnie de théâtre avant d’ouvrir, en septembre 2017, un lieu de fabrique artistique et culturelle.

Il existe six ESAT théâtre en France : La Bulle Bleue en fait partie. Son originalité ? Mettre en scène des comédiens en situation de handicap et proposer une « fabrique des possibles » : l’établissement a récemment inauguré le Chai du Mas de Prunet, un nouveau lieu culturel montpelliérain, mais surtout « un espace d’expression, d’expérimentation et de création ». La compagnie La Bulle Bleue est aujourd’hui une troupe permanente constituée de quatorze comédiens. « L’objectif premier est bien évidemment la lutte contre l’exclusion », introduit Marjory Corbinaud, chargée de communication. Et de poursuivre : « Il s’agit ici de permettre la professionnalisation des personnes en situation de handicap dans les métiers artistiques. Notre particularité tient au fait qu’il y a très peu de troupes permanentes de ce genre en France : ça nous permet de partir en tournée dans des lieux ordinaires, de légitimer le handicap, de proposer un accès à la culture et des rencontres avec le grand public. »
Pour faire fonctionner un tel dispositif, La Bulle Bleue peut compter sur les acteurs de l’éducation populaire de l’association départementale des pupilles de l’enseignement public de l’Hérault (ADPEP 34), qui assurent la compétence médico-sociale de la structure et défendent tous azimuts les valeurs d’accessibilités et d’émancipation. « Les éducateurs spécialisés sont indispensables dans notre fonctionnement quotidien », précise la chargée de communication.
Trois années consacrées à l’univers de Fassbinder

Côté théâtre, la compagnie travaille sur la recherche et la production de spectacles diffusés dans divers réseaux et elle participe à des actions artistiques portées par la structure. La Bulle Bleue est ainsi épaulée par des « artistes associés ». De 2012 à 2015, c’est Marion Coutarel (Théâtre de la Remise) qui a tenu ce rôle. « L’idée est d’inventer de nouveaux territoires à l’art, aux marges des pratiques habituelles », poursuit Marjory Corbinaud.

 

De 2016 à 2018, Bruno Geslin (compagnie La Grande Mêlée) est accompagné d’Evelyne Didi et de Jacques Allaire : ils portent le projet Prenez garde à Fassbinder ! Une trilogie autour de l’œuvre du cinéaste qui se conclura en novembre 2018 avec Le bouc, créé par Bruno Geslin. « Travailler autour de l’univers de Fassbinder permet à chacun de questionner, interroger et déplacer ses pratiques respectives tout en permettant le déploiement de l’œuvre fascinante de cet artiste hors-norme, qui me parait tellement à propos aujourd’hui. Il s’agit là non seulement de former des adultes en situation de handicap au métier de comédien mais aussi de s’efforcer d’abattre les barrières existantes entre les mondes pour que le partage et la diversité viennent enrichir le spectacle vivant », commente le directeur artistique.
Sur scène, les comédiens se livrent naturellement, affrontent le regard du public jusqu’à ce que la différence disparaisse au profit du jeu. Marjory Corbinaud, de son côté, l’assure : « Ce sont des comédiens professionnels. Quant au public, je pense qu’il oublie simplement le handicap. » Et d’ajouter : « Il y a beaucoup d’écriture de plateau avec les comédiens. Le but n’est pas d’imposer un texte mais de voir ce qu’il est possible d’en faire, de cerner ce qui convient le mieux au comédien en prenant en compte son handicap. » Et l’équipe aspire toujours à ce que le public ou les médias ne soient pas indulgents parce qu’ils viennent voir jouer des personnes handicapées, elle souhaite plutôt une critique constructive : ne pas se focaliser sur le handicap mais bien sur la prestation. C’est aussi ça, changer son regard. « La Bulle Bleue est une expérience culturelle unique à Montpellier et en Occitanie : elle porte également des valeurs d’éducation populaire et d’économie sociale et solidaire », conclut Marjory Corbinaud.

C’est ainsi qu’aux côtés des comédiens, une cinquantaine de professionnels en situation de handicap travaillent dans l’ESAT dans des domaines variés : techniciens du spectacle, agents d’entretien des locaux, jardiniers, cuisiniers ou encore chargés d’accueil. Inclure et permettre de vivre « normalement ». « Tu ne peux pas, simplement parce que tu trouves que l’air est mauvais, cesser de respirer », disait Fassbinder.

 

La Bulle Bleue

Informations et réservations sur le site internet : www.labullebleue.fr

Prochaines représentations pour la trilogie Prenez garde à Fassbinder ! :
Huit heures ne font pas un jour (Les Petits Chaos d’Evelyne Didi)
Par Evelyne Didi
Création à La Bulle Bleue du 6 au 15 juin 2018
Le bouc
Par Bruno Geslin
Création au Chai de La Bulle Bleue du 14 au 29 novembre 2018

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à