Marrakech : un festival du livre sous le signe de la jeunesse et de la nature

par

La troisième édition du festival du Livre de Marrakech s’ouvre aujourd’hui, 21 avril 2018 à Dar Attakafa, la maison de la culture de Marrakech dirigée par M. Hassan Benmansour, avenue du 11 Javier Daoudiate de Marrakech.

Le Festival durera jusqu’à dimanche soir. Si vous êtes à Marrakech, ne manquez pas les conférences suivantes. De 10 h 30 à 11 h 30, François Collin présentera son merveilleux livre « Fleurs du Maroc Atlantique Nord » accompagné de M Ahmed Ouhammou. Le modérateur n’est autre que Madison Cox, Président de la Fondation Jardin de Majorelle qui se dit : « Très honoré au nom de Pierre Bergé, président d’honneur et soutien principal du Festival, et de celui de la fondation Jardin Majorelle, de poursuivre le partenariat établi dès l’origine avec le Festival et de promouvoir ainsi le livre et le Festival à Marrakech, ville d’adoption d’Yves Saint Laurent et de Pierre Bergé »

A 11h 30, aura lieu une conférence de Mme Guippi Pietromarchi sur son livre « Maroc en fleurs » avec Guilo son fils et Jean-Yves Maison-neuve, auteurs de « Secrets de fruits exotiques ». Après d’autres conférences et rencontres avec, entre autres, Sapho, Vénus Khoury-Ghata, la poétesse, un hommage sera rendu à Pierre Bergé à 18 h, par la lecture musicale de Lambert Wilson de « Lettres à Yves de Pierre Bergé accompagné au piano par Gaspard Dehaene ». Des lettres bouleversantes. Dimanche s’ouvrira avec de la poésie avec des lectures de poèmes, puis une discussion sur « Le rapport de la fiction avec la vie réelle », une conférence sur « La culture Afro-Berbère » par son auteur, Bert Flint. Dans l’après-midi, se tiendront d’autres rencontres dont nous vous parlerons. François-Henri Désérable participera à l’une d’elle.

Joschi Guitton et Stéphane Guillot, de l’association « Le Kitab bleu » nous explique la philosophie du festival.
La Maison de la culture offerte pour cette manifestation par la Direction Régionale de la Culture de Marrakech n’est pas un fait du hasard mais un choix déterminé. Outre les jardins dans lesquels enfants et adultes peuvent assister aux spectacles des conteurs, Dar Attakafa propose des salles de conférences et des cafés littéraires. Le centre culturel dispose aussi d’une bibliothèque et se situe dans le quartier des universités attirant de nombreux jeunes. Ils travaillent en effet avec des écoles, des lycées et des orphelinats marocains afin que les jeunes puissent approcher les livres en confiance. C’est d’ailleurs le challenge du festival : ouvrir la littérature francophone, arabophone et amazigophone à tous. En tant qu’organisateurs du Festival, ils souhaitent désacraliser le livre et, comme disait Pierre Bergé : « On sait que l’analphabétisme est un fléau qui empêche toute émancipation ». Voilà pourquoi, ce festival fait intervenir des acteurs marocains du livre ainsi que des relieurs, calligraphes, conteurs… qui proposent des ateliers de leur art au public. Le Festival du livre de Marrakech se veut une fête du livre sous tous ses aspects, pour tous les âges et de tous les milieux sociaux.

Putsch vous réserve de belles rencontres lors de ce festival fabuleux.

Festival du livre de Marrakech
3e édition, 21 et 22 avril 2018

Le site officiel du festival

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à