Catherine Boivin : après les Best-Sellers, la campagne …

par

Par Emmanuelle de Boysson – Catherine Boivin a réussi des best-sellers avec des histoires de vie, romans vrais. Ici, elle a recueilli les pensées d’un paysan de 87 ans qui vit dans une presqu’île. Le fermier nous fait partager ses joies simples, comme regarder les vaches manger de l’herbe et des fleurs. Formidable récit.

« Nos vaches sont jolies parce qu’elles mangent des fleurs » de Paul Bedel et Catherine Boivin (Albin Michel)

Lire aussi dans notre sélection de romans :

Quand les page-turners terminent en happy end

Poker : la descente aux enfers d’une blogueuse

Léonor de Recondo : un point cardinal tout en subtilité

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à