Benoît Duteurtre : l’absurdité du quotidien en question

par

Par Emmanuelle de Boysson – Benoît Duteurtre poursuit sa satire des absurdités de la vie quotidienne. Avec « Pourquoi je préfère rester chez moi » (Fayard), il s’interroge sur l’emploi de l’anglais à toutes les sauces dans une Europe dont l’Angleterre s’est exclue.

Comment se fait-il qu’au pays des droits de l’homme, le président se rende si souvent en Arabie saoudite ? Pourquoi la maire de Paris, Mme Hidalgo, a-t-elle fermé les voies sur berge, suscitant des embouteillages monstres ? Tout en s’agaçant, l’auteur célèbre Barry White, le théâtre du boulevard, Offenbach, Olivier Messiaen, et les peintres de la seconde école de Paris. Un vrai gentleman ! Un livre qui parlera à chacun.

« Pourquoi je préfère rester chez moi » de Benoit Duteurtre (Fayard)

Lire aussi dans notre sélection littéraire :

Confessions d’une banquière : l’envers de l’argent

Syrie : L’énigme Nissan se poursuit post-mortem à Raqqa

Anne Nivat : une immersion chez les Français

Enregistrer

Enregistrer

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à