New-York : chroniques satiriques sur les Happy Few

par

Par Emmanuelle de Boysson – Quand une femme mariée modeste débarque dans le quartier des riches et oisives américaines de Manhattan,

ça donne une chronique des plus drôles et satiriques éccrites par Wednesday Martin ( le site officiel de l’auteur) sur ces happy few qui ne pensent qu’à leur shopping, leurs soirées, leurs amants.

«Les Primates de Park Avenue», de Wednesday Martin ( Editions Globe )

Lire aussi dans notre sélection de romans :

Kiyoko Murata : la fascinante histoire d’une fille de joie

Sara Mesa : la romance sur un forum internet

Algérie : Saber Mansouri raconte l’évolution d’un pays

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à