Miss Sloane : John Madden dévoile les dessous des lobbys américains

par

De Florence Yeremian – Le nouveau film de John Madden prend place dans les hautes sphères de Washington D.C. Elizabeth Sloane y est l’une des lobbyistes les plus puissantes et elle a la réputation de ne reculer devant aucun challenge.

Lorsqu’une association « antigun » lui demande de défendre sa cause au Sénat, elle n’hésite pas un instant à quitter son propre lobby pour rejoindre le parti adverse. Grisée par ce nouveau deal, Miss Sloane va tout mettre en oeuvre pour attirer dans son camp les voix des sénateurs, quitte à employer des méthodes peu orthodoxes. C’est sans compter sur les pontifes de l’industrie des armes qui n’admettent pas de se faire battre par une stratège… aussi maligne et séduisante soit-elle.

Malgré une première partie de film bien trop bavarde (on a l’impression de tomber dans un remix féminin et babillard de Wall Street !), Miss Sloane est un beau thriller politique qui gagne vraiment en saveur au fil du scénario. Dans ce long métrage, le manifeste contre le port d’arme aux Etats-Unis n’est qu’un argument qui passe très rapidement au second plan. Ce qui compte pour le réalisateur John Madden est de mettre en avant la tactique, le sang-froid et la force d’anticipation de sa ravissante héroïne.

Tout repose donc sur la performance de Jessica Chastain (déjà excellente dans Zero Dark Thirty, Interstellar ou Seul sur Mars) qui se donne à fond pour ce très beau rôle. Véritable tueuse perchée sur ses Louboutin, l’actrice domine aussi bien l’écran que les pontes du Capitol qui ne cessent de la menacer. Élégante, forte et sans scrupule, sa protagoniste ne faiblit à aucun moment et entraîne le spectateur dans une intrigue assez bien ficelée. Au fil des manipulations, des mensonges et des trahisons, on se retrouve face à un script dense et intelligent qui revisite lucidement les arcanes du business et de la politique américaine. Même si les dialogues et les retournements sont un peu prévisibles, on se laisse porter par cette femme d’influence qui ne tombe jamais dans le panneau sentimental (comme ça fait du bien!) et garde toujours un tour d’avance sur ses ennemis. Entourée d’une belle palette d’acteurs (Mark Strong, Michael Stuhlbarg, Gugu Mbatha-Raw) dont un adorable gigolo (Jake Lacy), Miss Chastain livre ici une performance remarquable qui nous laisse savourer la fin du film comme une vengeance personnelle…

Miss Sloane

Un film de John Madden
Avec Jessica Chastain, Gugu Mbatha-Raw, Mark Strong, Alison Pill, Michael Stuhlbarg, Jake Lacy, John Lithgow, Sam Waterston
USA – 2016 – 2h12
Sortie nationale: le 8 mars 2017

Lire aussi dans nos actualités cinématographiques :

Rock’n’roll : la farce amère de Guillaume Canet

« Les Fleurs Bleues » : Andrzej Wajda, l’art contre la dictature

« Silence » : le questionnement mystique de Martin Scorsese

Le Secret de la Chambre noire : un film obscur et poétique

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à