Naya ou la messagère de la nuit : Une ivresse poétique

par

Par Jordane Alves – Après « Lettres à pattes et à poils », Philippe Lechermeier revient avec un tout nouveau conte résolument féministe qui nous plonge au cœur d’une Afrique déchirée par la guerre.

L’héroïne Naya, nous fait voyager dans ses nuits vibrantes loin de la guerre, plus proche de la vie. Elle ne se résigne pas et porte en elle un combat pacifiste. Un conte définitivement optimiste qui inspire un élan de liberté absolu. Les illustrations vibrantes de Claire de Gastold viennent apporter un charme et une magie certaine. En bref, une Afrique comme on aime, insoumise et pleine d’espoir.

« Naya ou la messagère de la nuit »

De Philippe Lechermeier
Illustré par Claire de Gastold

Aux éditions Thierry Magnier

Prix TTC : 17 € / 40 pages

Lire aussi dans nos chroniques Livres Jeunesse :

« Nids » : un univers singulier pour une histoire originale

Méditerranée : le rêve d’Edmond Baudoin

La Grande Guerre : Les Editions Usborne initient les plus jeunes

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à