Paris : la plus belle ville du monde, un voeu pieux ?

par

Par Mélina Hoffmann – Et si ville et nature ne s’opposaient plus mais apprenaient à cohabiter ? A créer une compatibilité que nous n’aurions jamais osé imaginer ? Ce livre – tiré du film du même nom – raconte comment la nature a repris sa place dans Paris, et comment ce mouvement s’inscrit dans une démarche de modernité.

En effet, si la plus belle ville du monde est le foyer d’une vaste diversité culturelle, c’est également le cas pour sa faune animale, puisque pas moins de 3000 espèces sauvages du monde entier peuplent notre capitale.
Ici, une famille d’oies cendrées s’offre une escale lors de sa migration vers le sud ; là, un renard roux et ses deux petits se promènent dans le bois de Vincennes ; ailleurs, un couple de ragondins investit le canal Saint-Martin ; plus loin, un faucon pèlerin trône sur la Tour Eiffel en attendant de transpercer le ciel à plus de 300km/h pour aller planter ses serres dans le pigeon qui lui servira de repas ; pendant ce temps, un silure de plus de deux mètre évolue en véritable prédateur au fond de la Seine tandis que des essaims d’abeilles s’installent dans la ville… Autant de « colocataires » que nous découvrons à travers des photos, des informations scientifiques et diverses anecdotes, et qui sont également l’occasion de revisiter certains lieux comme le bois de Boulogne, l’île Saint-Louis, la butte Montmartre, le jardin des Tuileries, l’Ecole militaire, le Grand Palais,…
Nous entrons aussi très brièvement dans les coulisses du film, en rencontrant des métiers qui – associés à une bonne dose de patience – ont permis le tournage avec ces animaux sauvages aux côtés desquels nous vivons, parfois sans le savoir.

Quel dommage toutefois que la qualité des photos soit globalement si mauvaise ! Cela gâche un peu le plaisir premier qu’est censé procurer ce genre d’ouvrages. Et puis, le livre nous parle de 3000 espèces… on aurait donc aimé en découvrir un peu plus. Mais voilà donc une bonne raison de compléter la lecture de ce livre par le visionnage du film qui est déjà disponible en DVD chez M6 Vidéo !

« Que viendraient faire les animaux et plantes dans cette foule humaine bruyante, dans cette pollution, sur ces matériaux conçus par et pour l’homme ? Allez, un petit effort, promenons-nous le nez au vent, à l’affût d’autres vies que la nôtre. Laissons traîner nos regards sur les cieux de la ville et sous nos pas citadins. (…) »

La plus belle ville du monde
Frédéric Fougea et Catherine Sauvat
Editions de La Martinière

Lire aussi notre sélection de beaux-livres :

Combi Love : un art de vivre par Volkswagen

Alain Ernoult : la photographie aérienne, un art à part entière

Les Beatles : un livre d’énigmes aux couleurs psychédéliques

Belles de jour : l’évocation de la femme

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à