Lisbonne : l’Alfama, l’âme de Lisbonne et le fado

par

Par Nicolas Vidal ( depuis Lisbonne) – Parler de Lisbonne sans faire allusion au fado serait une présentation erronée. Il suffit pour s’en convaincre de se promener dans le célèbre quartier de l’Alfama avec ses rues étroites, pentues et embriquées les unes dans les autres. Vous passez de Largo en Largo comme autant de promesses vers de nouvelles curiosités. Rien n’est comparable à l’Alfama où chaque rue à sa propre existence et ses propres codes.

 » L’Alfama est un grand quartier où tout le monde se connaît  » nous glisse Valdemar, le tenancier d’un restaurant de fado, lunettes cerclées de noir, le crâne lisse qui s’exprime dans un français irréprochable.
Il nous explique  » qu’ici dans l’Alfama, quelqu’un peut avoir deux restaurants comme celui-ci dans la même rue. » De là, il nous montre l’établissement d’en face tenu par une jeune française expatriée ici au Portugal depuis quelques années. Ici, les gens vont d’un restaurant à l’autre en s’interpellant et en riant fort même un soir de décembre alors que l’humidité enveloppe la ville. Les chanteurs de Fado s’assoient et discutent dans l’obscurité.
Au fond de ce petit établissement dans le recoin d’un beco de l’Alfama, une femme et deux hommes se succèdent dans la salle accompagnés par deux guitaristes. Ils chantent pour la dizaine de personnes attablées ici et là. Les cuisiniers passent eux aussi la tête à la fenêtre de temps en temps pour profiter du fado chanté dans la pénombre.
Valdemar assume que le fado vadiu est de rigueur pour lui ici  » Je n’aime pas le fado classique. C’est trop violent dans l’expression des sentiments.  » Il y préfère un autre fado qui donne sa chance à toutes et à tous. Il nous propose de chanter car c’est l’essence même de ce chant, ce que nous refusons poliment. Après la fermeture de son restaurant vers 23h30, Valdemar reprendra le bateau pour rentrer chez lui sur l’autre rive « J’aime bien voir Lisbonne depuis l’autre côté. C’est toujours bien d’avoir un autre point de vue« . Valdemar est intarissable sur son pays, le Portugal et il fait partie de ces centaines de gens qui font vivre le fadodans l’Alfama de Lisbonne.

Lisbonnne
Visitlisboa.com

Lire aussi nos bonnes idées de voyage :

Lisbonne : une cité riche, culturelle et dépaysante

Intermèdes : une idée culturelle du voyage

Vienne : un art de vivre au quotidien

Vienne : le berceau de la splendeur impériale des Habsbourg

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à