Combi Love : un art de vivre par Volkswagen

par

Par Mélina Hoffmann – « Aucune automobile n’a suscité autant de sympathie et offert une telle liberté que le Combi : une véritable histoire d’amour avec un perpétuel happy end. » Qu’il soit objet de collection, outil de travail ou fidèle compagnon de voyage, le fameux Combi – autrement appelé Volkswagen type 2 – est un véhicule hors du temps, qui a traversé les époques sans prendre une ride.

Premier van de l’histoire de l’automobile et objet emblématique du mouvement hippie, il est depuis plus de 65 ans symbole d’évasion, de liberté, d’exploration, d’autonomie, et incarne à la perfection l’idée selon laquelle le voyage n’est pas seulement la destination, mais aussi le chemin parcouru pour l’atteindre. Certains de ses amoureux font appel à un expert en pièces automobiles tel que piecesautodiscount.fr pour continuer à faire vivre leur passion.

Cet ouvrage réunit une trentaine d’authentiques histoires d’amour entre les propriétaires et leurs Combis, des portraits et récits d’hommes, de femmes, de familles, qui sont partis à l’aventure au volant de leur véhicule pour certains, qui en ont fait leur outil de travail pour d’autres. Des récits ponctués d’anecdotes de voyages, d’informations culturelles, et évidemment de très nombreuses photographies mettant en scène les différents modèles de Combi dans des décors variés qui nous emmènent au Népal, en Nouvelle-Zélande, en Inde, en Allemagne, en Bolivie, en Afrique du Sud, au Japon, ou encore en Sibérie…

Deux ans après l’arrêt définitif de la production du Combi, et alors que le constructeur allemant vient de dévoiler son nouveau prototype baptisé « Budd-e », un Combi 100% électrique et connecté, cet ouvrage est un bel hommage à ce véhicule mythique et intemporel.

Combi Love, un art de vivre
Collectif
Editions Glénat

Lire aussi dans notre sélection de Beaux-Livres :

La Grande-Guerre en six beaux-livres

Beaux-livres : des Rouart à Nicolas de Staël

Beaux-livres : ceux qui incitent à pousser la porte des musées

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à