Cinemed : La 38e édition se dévoile avec Filippetti à sa tête

par

Par Jonathan Rodriguez – « Ca va être un feu d’artifice », promet Philippe Saurel, maire de Montpellier et Président de Montpellier Métropole. Du 21 au 29 octobre 2016, le festival international du cinéma méditerranéen reviendra pour la 38ème année consécutive. Du changement au programme avec une ligne directrice toujours fidèle pour un cinéma à la belle longévité.

« Nous avions la volonté de booster le cinéma à Montpellier, de l’ancrer dans la politique de la ville. C’est important pour mettre en avant les valeurs de la Méditerranée », ajoute le Président de la Métropole. Pour atteindre ces nouveaux objectifs, l’organigramme du festival a changé. L’ancienne ministre de la culture, Aurélie Filippetti est la nouvelle présidente du festival. Christophe Leparc devient, lui directeur. Les subventions ont, elles, augmentées : au total 1 100 000€ dont 730 000 pour la seule métropole Montpelliéraine. Le festival qui s’ouvre également sur la ville avec la présence des cinémas Utopia et Nestor Burma pour des programmations, et du Rockstore et la Panacée pour le Cinémed Festif.

Cinemed 2016 : Une compétition toujours politique

Côté compétition, Laetitia Casta succède à Roschdy Zem à la présidence du jury et sera accompagné de Maud Ameline (scénariste), Loubna Abidar (actrice), Yann Gonzalez (réalisateur) et Farid Bentoumi (réalisateur). Ce dernier revient au festival après avoir été notamment récompensé par le prix du public l’année dernière pour Good Luck Algeria (Lire la critique ici : http://bscnews.fr/201603305409/cine/good-luck-algeria-une-comedie-familiale-sur-la-double-nationalite.html)
Une compétition qui verra la présence forte de deux longs-métrages sur les neuf sélectionnés : Personal Affairs et Tempête de sable, fruit d’une collaboration entre Palestiniens et Israéliens. Inédit dans les couloirs du Corum. Une orientation toujours politique pour un festival qui mettra à l’honneur également le cinéma tunisien.

Au programme du Cinemed : Les frères Larrieu, Sergi Lopez et Rocco Sifredi

En ouverture, Rachid Djaïdani – auteur du percutant Rengaine – viendra présenter Tour de France, son deuxième long-métrage avec Gérard Depardieu et le rappeur et Sadek en tête d’affiche. Parmi les autres nouveautés, à noter la présence de Sergi Lopez (qui aura le droit à un focus sur sa carrière) pour Un dia perfecte para volar de Marc Recha, Une jeune fille de 90 ans de Valeria Bruni Tedeschi, Patients de Medhi Idir avec Grand Corps malade (Lire l’interview ici : http://bscnews.fr/201211202551/Backstage/grand-corps-malade-cet-enfant-de-la-ville-qui-a-choisi-une-vie-de-poemes.html) ou encore Le Ruisseau, le pré vert et le doux visage de Yousry Nasrallah.

La manifestation cinématographique verra la présence un peu particulière de Rocco Sifredi viendra lui présenter le documentaire de Thierry Demaizière et Alban Teurlai, dont il est l’objet. Les frères Larrieu auront droit à une rétrospective complète et seront présents pour évoquer leur cinéma atypique dans le paysage du cinéma français.
Question rétrospective, Henri Talvat, président d’honneur du festival et toujours fidèle au poste, a concocté des programmations toujours aussi riches et variées. L’occasion de découvrir deux cinéastes méconnus du grand public : Le Basque Imanol Uribe, cinéaste imprégné par la cause basque et Mauro Bolognini, grand auteur italien éclipsé par le succès de la comédie italienne de la grande époque.
Roni Elkabetz et Ettore Scola, tout deux disparus, auront droit à un hommage appuyé dans la programmation. Sans oublier les compétitions de courts-métrages, documentaires, La Nuit en Enfer, pour agrémenter ce festival en mutation mais à la sympathie intacte.

Informations pratiques :
38e CINEMED
Du 21 au 29 octobre 2106
Pour plus d’informations sur la programmation et la billetterie : www.cinemed.tm.fr

Tarif :
Normal 7€ (réduit 6€)
Pass festival : 78€ (38€ pour les étudiants et – de 26 ans)

Lire aussi dans les actualités culturelles de Montpellier :

Nicolas Dubourg : La Vignette, un théâtre de « première ligne »

Montpellier : Les Internationales de la guitare donnent le LA

Domaine d’Ô : Micmac institutionnel pour le festival d’hiver

humainTrophumain : La grande bouffe théâtrale à Montpellier

Cercle Rouge : le crowdfunding culturel fait à Montpellier

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à