Saudade : le nouvel album touchant de Fortu

par

Par Romain Rougé – Dans son nouvel album illustré, Fortu propose des clichés d’instants et de saynètes de vie. Saudade est un recueil d’histoires courtes, profondes et touchantes qui ne laissent pas indifférent.

Quinze mini-récits et autant d’instants de vie. Fortu choisit de raconter des histoires sous l’angle de la mélancolie, dont « Saudade » est la traduction portugaise. Des tranches de vies à la fois intenses et touchantes représentées par des dessins sans fioritures, eux-mêmes commentés par des phrases simples exprimant les pensées des personnages. Un exercice de style qui permet une immersion totale dans la tête de ces quidams attachants, et de ressentir des émotions tout ce qu’il y a de plus humaines.

Fortu dessine la mélancolie, la nostalgie et les désirs profonds

Chapitré en plusieurs tranches de vies qui sont autant de lieux, d’émotions ou d’événements, l’album s’éparpille pour mieux connecter les relations et les sentiments humains. Les personnages de Saudade sont tour à tour touchants, intrigants, démunies et pleins d’espoir. Dans « Mon HLM », un personnage se souvient par exemple de sa vie dans une de ces banlieues dont tout le monde entend parler mais que jamais personne ne cherche vraiment à connaître. Par peur. Par représentations négatives. « C’est vrai, ce n’était pas le plus beau quartier, tout n’y était pas parfait, mais il était humain et populaire. Alors oui, je m’en suis sorti ! Mais toi, pourquoi n’es-tu jamais venu nous rendre visite ? ». Dans « Vocation », une femme qui souhaitait devenir nourrice ou infirmière raconte comment elle a hérité d’un bar-tabac. Un contact humain différent qui s’avère au final tout aussi empreint de philanthropie. Une femme dont la vocation est d’être « à l’écoute » de tous ses clients qui ont besoin de se libérer de leurs états d’âmes. « Chacun à sa manière vient ici pour faire une pause dans son existence. Ils viennent me parler, ils savent que je ne suis pas là pour les juger et j’aime ça ». Comme « le grand timide », ce personnage qui réalise que sortir de son isolement ne signifie pas forcément gagner moins de solitude, le lecteur accompagne, seul, les chemins de vie de personnages comme vous et moi. Dans Saudade, il y a un peu de nous dans un ou plusieurs d’entre eux. Souriez, votre nature humaine est dessinée.

Saudade
Scénario et illustration : Fortu
Éditions Delcourt
collection shampooing
14,50 €

À lire aussi dans la Bande dessinée :

La déconfiture : la Seconde Guerre mondiale vu par Pascal Rabaté

Mickey : Cosey s’attaque à Disney

La boucherie : vie de couple, mode d’emploi

Spirou et Fantasio : un mariage et de la magie

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à