FRAC Languedoc-Roussillon : un florilège d’expositions

par

Par Ludivine Augé – Avec la création de la nouvelle région Occitanie, de nouveaux enjeux s’imposent sur la scène culturelle et artistique qui s’est étendu logiquement aux frontières de ce nouveau découpage. Ainsi, des débats sont prévus afin d’optimiser « la visibilité d’une scène nationale à l’échelle d’un territoire qui compte désormais 13 départements ». Quoiqu’il en soit, cette union a déjà permis la création d’expositions présentées à le FRAC Languedoc-Roussillon en cette fin 2016 qui a pour projet les rencontres et des échanges entre les artistes et le public.

FRAC Languedoc-Roussillon : quatre expositions mises à l’honneur

Du 17 septembre au 6 novembre, Emmanuel Simon installera « un espace pictural ouvert » permettant à d’autres peintres d’exposer à ses côtés. De même, Cindy Coutant réalisera une installation sonore dans laquelle plusieurs voix « se répondent, se contredisent, s’invectivent ou se taclent ». Enfin, Jimmy Richer ranimera les figures de l’Histoire de l’art dans ses peintures murales tandis que Emma Cozzani proposera la découverte de ses « cellules sonores ». Ces quatre jeunes artistes se sont unis autour de la réalisation de l’exposition FRAC à QUATRE (répliques) grâce au projet Post_Production. Cela leur a permis de partager une résidence dans le centre d’art Lieu-Commun, Artist Run Space, à Toulouse. Se dessine ainsi l’enjeu dominant des artistes actuels qui questionne « la raison commune de l’art dans une société en phase terminale d’implosion individualiste ».

En ce qui concerne les autres expositions, Douglas Gordon dévoilera quant à lui From God to Nothing (1997) du 15 au 30 septembre. Cette exposition sera permise grâce à la collaboration de l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier (ENSAM) et du salon du dessin contemporain de Montpellier. Jusqu’au 6 novembre, Shadoks ! s’intéressera, comme son nom l’indique, à l’incroyable succès des Shadoks et leur héritage encore visible dans l’art contemporain. Proposée par le Musée international des arts modestes de Sète, cette exposition fera place aux oeuvres de Michel Blazy, de Filip Francis, de Wendy Jacob et de bien d’autres artistes contemporains. Enfin, la quatrième exposition s’intitule La tête dans les nuages et sera présentée du 7 octobre au 13 décembre dans les locaux de le FRAC. Elle regroupera notamment les oeuvres de Abdelkader Benchamma, de Till Roeskens et de Laura Lamiel.

Occitanie : sensibiliser les jeunes à la pratique artistique

Le FRAC se tourne aussi vers les enfants et les adolescents. Agathe David accompagnera ceux de 5 à 12 ans à l’occasion du premier cycle des Jeudis au Frac, du 22 septembre au 15 janvier, de 16h à 18h. Ils découvriront avec elle les oeuvres de l’exposition FRAC à QUATRE (répliques) grâce à des ateliers d’arts plastiques. Ils pourront ainsi « stimuler leur créativité et leur imagination par l’apprentissage des techniques du dessin ». Pour les lycéens, l’expérience chargé de valoriser les 1% artistiques dans les lycées seront poursuivis cette année. Depuis 2013, les lycées Georges Frêche (Montpellier), Rosa-Luxembourg (Canet-en-Roussillon) et Victor-Hugo (Lunel) se sont déjà associés à des artistes plasticiens afin d’éveiller la fibre artistiques des élèves. Ces derniers peuvent ainsi « présenter leur travail, leurs problématiques, et y engagent un dialogue avec les lycéens ».

Infos pratiques et programme complet :

www.fraclr.org

À lire aussi dans l’actualité de la culture :

Jazz en Touraine : 30 ans d’audace musicale

Le Havre : voyage littéraire vers les Nouveaux Mondes

La briqueterie : danser au milieu des briques

Salon international du livre gourmand : la cuisine à l’honneur

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à