Domaine d’Ô : Micmac institutionnel pour le festival d’hiver

par

Par Romain Rougé – Alors que la saison estivale touche à sa fin, le domaine d’Ô propose déjà la programmation de son festival d’hiver 16/17 qui se déroulera du 28 septembre au 21 décembre. Quid de l’après ? Cela dépend de l’entente entre le Département et la Métropole montpelliéraine…

Le domaine d’Ô est actuellement le théâtre d’une tragédie. Celle de la bataille du transfert des compétences entre le département (qui gère actuellement le lieu) et la Métropole (qui lorgne sur la compétence « Culture » et l’administration du domaine). Dès lors, le public est inquiet. D’après nos confrères montpelliérains de Voussaveztout.com, un collectif de spectateurs s’est récemment constitué pour afficher son mécontentement. En effet, cette année, il n’y a pas eu de rencontre entre le public et les artistes comme c’est le cas habituellement. Quant aux spectacles, ils ne sont programmés, pour l’heure, que jusqu’au 21 décembre 2016. Philippe Saurel, Président de la métropole et maire de Montpellier, voudrait également transférer le théâtre humainTrophumain (hTh) dans ce lieu emblématique de la culture à Montpellier.

Côté programmation, ce sont Les Idiots (Le vent se lève) qui ouvriront le bal de ce festival d’hiver déchiré entre deux collectivités. Ces « irrécupérables » donneront le ton et poseront « la réflexion comme arsenal de combat ». Leur « Chambre des Désirs » dans laquelle on tient compte des aspirations profondes de tout être humain pourrait peut-être accueillir le département et la métropole, qui sait ?

Domaine d’Ô : un festival d’hiver 16/17 et une programmation en balance

Pour autant, qui dit domaine d’Ô et culture, dit aussi programmation : cette dernière est au moins actée jusqu’en décembre 2016. Une première partie de festival malicieusement intitulée « saison 1 » qui misera autant sur des spectacles et du théâtre, que sur des concerts ou du cirque.

Quelques exemples : le groupe Michel Jonasz Quartet composé de Jonasz lui-même, de Manu Katché et de Jean-Yves d’Angelo sera sur scène le 3 décembre. Parallèlement, La Machine du Cirque réinventera un monde dépourvu de femmes et d’ordinateurs, alors que le spectacle Noos du Monfort Théâtre s’interrogera sur la relation à l’autre : « Jusqu’où est-on capable de donner et de recevoir ? » Dans le monde teinté d’individualisme dans lequel nous vivons, gageons que cette question en interpellera plus d’un.

Notons aussi quelques temps forts. Notamment avec la pièce Les Chaises reprise par la compagnie Lire aux Eclats, ce grand classique du 20ème siècle par l’auteur de la célèbre Cantatrice Chauve. Ou bien avec La Grande Guerre du collectif Hotel Modern, dont les films d’animations en direct et la forme de théâtre unique lui ont valu une renommée mondiale.

Malgré le baroud institutionnel, le domaine d’Ô poursuit une programmation qui se veut de qualité. De quoi passer l’hiver, jusqu’en décembre…

Domaine d’Ô
178, rue de la Carriérasse – 34090 Montpellier
Tél. : 0 800 200 165

Retrouvez la programmation complète et réservez vos places sur le site internet du domaine d’Ô :
www.domaine-do-34.eu/content/festival-dhiver-16-17

A lire aussi dans L’actualité de Montpellier :

humainTrophumain : La grande bouffe théâtrale à Montpellier

Cercle Rouge : le crowdfunding culturel fait à Montpellier

Archives de l’Hérault : initiatives pour déclasser les préjugés

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à