Eric Powell : Big Man Plans ou le comic ultra-violent

par

Par Nicolas Vidal – Le dessinateur américain Eric Powell fait fort avec cet album paru au début du printemps  » Big Man Plans » aux Editions Delcourt. Un récit noir et violent qui retrace la vendetta d’un nain brutalisé par la vie qui n’aspire qu’à une seule chose : la vengeance sous toutes ses formes.

Depuis la sortie de THE Goon, Eric Powell a pénétré le sérail des auteurs à succès. Sur Big Man Plans, il assure le scénario (aide par Tim Wiesch) et dessine. Et quel dessin !

Eric Powell flirte avec l’ultra-violence dans Big Man Plan

Le postulat : la violence qui vire peu à peu à la barbarie. Le dessin est éloquent, la vulgarité omniprésente au-delà des seuils généralement acceptables mais ce comics est totalement addictif.

Le comic Big Man Plans est à recommander avant toute chose à un public averti, familier de ces univers graphiques ou rien n’est épargné aux lecteurs. Sous la carapace violente de cet opus, l’histoire comporte bien des facettes de la détresse humaine forte et chaotique, exposée sans filtre qui rend cette épopée noire, obscure et délibérément sanglante.

Un violent coup de coeur graphique !

Big Man Plans
Eric Powell & Tim Wiesch
Editions Delcourt
Collection Contrebande
Prix : 15,50 euros

Lire aussi dans l’actualité de la bande dessinée :

L’adoption : Zidrou planche sur la famille et la filiation

Rêve d’Olympe : l’odyssée tragique de Samia

Bart is back : le Walking Dead félin de Soledad Bravi

L’homme qui ne disait jamais non : une bande dessinée captivante

Monsieur Choc : ce qui se passe derrière le heaume

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à