Chimichurri : la conjugaison juste de Trotignon et de Garay

par

Par Nicolas Vidal – On a envie de vous reparler de Baptiste Trotignon, le bassiste français qui convie le percussioniste argentin sur un nouvel album à la convergence de deux univers singuliers pour nous proposer ce Chimichurri exaltant.

Vous y retrouverez du Brassens, du Brel, des morceaux de West Side Story et toute une foule d’airs argentins. Tout cela sans voix mais porté par le talent respectif de ces deux musiciens qui comptent sur la scène jazz & world. Armez-vous de patience, l’album ne sort que le 16 septembre 2016.

Chimichurri
Baptiste Trotignon & Minino Garay
( OKeh Records)

( crédit Photo Pontempie )

Lire aussi dans l’actualité musicale :

Tres Luceros : l’harmonie du duo Seddiki-Rumolino

Marie Mokati : Break Loose à l’élégance énergique

Esperanza Spalding : Emily’s D et la recherche de l’enfance

Dino Saluzzi : Imagenes, dix pièces belles de musique

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à