Belles de jour : l’évocation de la femme

par

Par Marc Emile Baronheid – Les collections du musée des Beaux-Arts de Nantes sont riches de quantité d’œuvres représentant la femme, selon les époques et les courants artistiques. Des travaux neutralisant ledit musée, l’idée est venue de montrer ailleurs un ensemble couvrant les années 1980-1930.

Les courants artistiques varient, la beauté féminine demeure souveraine. Entre autres points de comparaison, on note une approche différente selon le genre des peintres, la sensibilité des femmes les portant vers le naturel et le vrai, alors que les pinceaux masculins sont plus volontiers taxés de vision traditionnelle frileuse. Quelques noms connus ne doivent pas occulter le talent, l’heureuse sensibilité et le pouvoir de fascination des nombreuses découvertes.

A lire : « Belles de jour », éditions Snoeck, 35 euros
A voir au Musée Sainte-Croix à Poitiers, du 18 juin au 9 octobre.

Lire aussi dans notre sélection de Beaux-Livres :

Verve : le son de l’Amérique dans un livre

Valadon, Urillo & Utter à l’atelier de la rue Cortot

Hispano-Suiza : un nom à la portée fantasmatique

Henri Michaux & Zao Wou-ki : une amitié de 30 ans

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à