L’effet aquatique : le film posthume de Solveig Anspach

par

Par Jonathan Rodriguez – En août 2015 décédait Solveig Anspach, cinéaste française. Presque un an plus tard, son ultime film L’effet aquatique sort en salles. Un beau testament pour une œuvre douce et touchante.

Comédie romantique, oui. Comme toutes les autres, sûrement pas. Le dernier opus de la cinéaste est un amour de finesse, de burlesque et de drôlerie qui nous transporte dans un voyage étonnant d’une piscine de Montreuil aux confins de l’Islande – dont la réalisatrice est originaire.

Dès les premiers instants, le ton décalé qu’insuffle la cinéaste à son œuvre a un effet immédiat. Un casting de seconds rôles taillé au couteau, savamment exploité, qui permet d’injecter une allure cocasse à la nuance burlesque. Philippe Rebbot en surveillant de piscine beauf, Esteban dans son ton décalé habituel et paumé et Olivia Côte en obsédée sont utilisés à plein-emploi pour des scènes très amusantes. En ajoutant à cela la naïveté magnifique du personnage de Samir Guesmi et le scepticisme de Florence Loiret-Caille. En somme des personnages étranges, familiers et attachants.

Le film oscille constamment entre comique, douceur romantique et poésie. Cette variété de ton lui octroie une générosité revigorante, renvoyant dans une tout autre mesure, à La loi de la jungle (critique à lire ici) sortie deux semaines plus tôt. Et même si les ficelles narratives de la comédie romantiques sont un peu trop visibles, Solveig Anspach sait être suffisamment originale et imprévisible pour nous surprendre agréablement. Une petite douceur bienvenue en ce début d’été.

L’effet aquatique
De Solveig Anspach
Avec, Florence Loiret-Caille, Samir Guesmi, Didda Jonsdottir, Philippe Rebbot, Esteban
1h23 / Le Pacte

A lire aussi dans Actualités et sorties cinémas :

La loi de la jungle : le joyau comique d’Antonin Peretjatko

L’été de Kikujiro: un Road-movie japonais à la sauce aigre-douce

Dans les forets de Sibérie: un voyage lustral pour retourner à l’essentiel

The Neon Demon : le conte macabre de Nicolas Winding Refn

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à