Marseille : le jazz glorieux des Cinq Continents

par

Par Deborah Valentin – Du 20 au 29 juillet 2016, la 17e édition du festival Jazz des Cinq Continents ouvre ses portes dans la cité phocéenne. C’est en plein coeur de Marseille que ce festival qui valorise un jazz pluriethnique promet d’enchanter le public.

Si 2016 marque une année tournante pour le festival qui a vu disparaitre l’un de ses créateurs et directeur artistique Bernard Suroque, c’est dans un esprit de continuité et avec une certaine émotion que la programmation de cette 17e édition a été réalisée par l’équipe du festival.

Jazz des Cinq Continents : Stéphane Kochoyan, la nouvelle patte musicale

Et la programmation promet d’être tout en rythme et en élégance avec quelques nouveautés :
À commencer par un nouveau directeur artistique, Stéphane Kochoyan, qui succède à Bernard Suroque en gardant cette même ligne artistique innovante et qualitative qui assure jusqu’à présent le succès de l’événement. Parmi les nouveautés et pour la première fois le Conseil départemental accueillera aux Archives départementales l’exposition « Accordé o jazz! » de l’artiste Raphaël Imbert qui va retracer l’histoire du jazz à Marseille. Si le festival a pu faire voyager le public dans de nombreux décors comme le théâtre Silvain, le MuCEM ou encore le site historique des Jardins du Palais Longchamp, l’événement va connaître un nouveau lieu d’ouverture : le toit terrasse de la Friche la Belle de Mai, l’un des espaces les plus prisés de Marseille, qui recevra, le temps d’un concert gratuit, le saxophoniste Ilhan Ersahin, figure importante de l’underground new-yorkais.

Une programmation riche en talents et en émotion au Jazz des Cinq Continents

La programmation qui met en avant un jazz nourrit de tous les styles compte cette année encore de grands noms mais aussi de jeunes talents prometteurs. Vous aurez ainsi l’occasion de rencontrer parmi les artistes présents : Jan Garbarek, Lars Danielsson ( lire la chronique ici), Didier Lockwood, Seal, Ibrahim Maalouf ( lire l’interview ici), Ester Rada, Jacob Collier, Sarah McKenzie ( lire la critique de l’album ici) , Hugh Coltman ( lire l’interview ici) Jamie Cullum, Snarky Puppy ( lire l’interview ici), les artistes de l’incontournable projet « Autour de Chet » ( lire la chronique ici) ou encore le génial saxophoniste turc Ilhan Ersahin ( lire l’interview ici).

Autour du festival, de nombreux événements auront également lieu tout au long de l’été tels que des concerts, des expositions, des déambulations ainsi que des brunchs qui figurent dans le nouveau calendrier baptisé « Marseille Heure Jazz ».
Le Festival Jazz des Cinq Continents assurera un été riche en couleurs pour toutes les sensibilités musicales.

Pour en savoir plus sur la programmation du festival :

17e festival Jazz des Cinq Continents
du 20 au 29 juillet 2016 à Marseille
www.marseillejazz.com

Le calendrier de Marseille Heure Jazz :
http://www.marseillejazz.com/nsite/index.php/programmation

À lire aussi dans l’actualité culturelle :

Saint-Céré : l’alliance artistique entre Théâtre et Opéra

« Le Polar se met au vert »: du polar dans les Landes

Lecture : les espoirs et les craintes pour la nouvelle génération

Festival d’Avignon 2016 : Le programme du In et la vitalité du Off

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à