fbpx

Festival d’Avignon 2016 : Le programme du In et la vitalité du Off

par

Par Leila Haghshenas – Du 6 au 24 Juillet 2016, la ville d’Avignon ouvre ses portes à la 70ème édition du festival d’Avignon, un rendez-vous incontournable pour les adeptes du théâtre et de l’art vivant sous toutes ses formes.

Festival d’Avignon In : la capitale estivale du théâtre
Pendant près de trois semaines, Avignon se transforme en une gigantesque scène de spectacle vivant tout autant qu’à un véritable lieu de rencontres artistiques et culturelles. Fondé par Jean Vilar en 1947 et à l’occasion d’une exposition de peinture, le festival d’Avignon n’a eu de cesse depuis de grandir, de se diversifier et de continuer à exister pendant toutes ces années.
Aujourd’hui, le festival compte parmi l’une des plus importantes manifestations de théâtre et de spectacle vivant en France sous la direction d’Olivier Py. Chaque année, le Festival IN propose entre 35 et 50 spectacles différents qui accueille des artistes et des metteurs en scène du monde entier.
Selon les organisateurs, le Festival délivre entre 120 000 et 140 000 billets pour les spectacles payants et il accueille entre 20 000 et 30 000 spectateurs dans ses manifestations gratuites.

Cette année, côté programmation, Olivier Py met en scène « Prométhée Enchaîné » ainsi qu’« Eschylle, pièces de guerre ». Jean Bellorini ( lire l’interview), quant à lui, proposera Karamazov et participera à la tonalité russe donnée au Festival. Le jeune metteur en scène proposera une adaptation du roman de Dostoïevski. On pense notamment à « Paroles gelées » de Rabelais ( lire la critique de la pièce ici), La bonne âme du Se-Tchouan (Lire l’article de la pièce), du succès de « Tempête sous un crâne » de Victor Hugo ( lire la critique de la pièce ici) et au pétillant « Liliom » qui accélère notre impatience à découvrir cette nouvelle pièce. Ce sera aussi le retour remarqué de la Comédie-Française après 20 ans d’absence pour les Damnés du metteur en scène belge Ivo van Hove qui plongera le spectateur dans une Allemagne conquise par les Nazis où la famille Essenbeck fait le choix de ses intérêts. Pour finir, on attend avec impatience la pièce de la jeune Maëlle Poésy « Ceux qui errent ne se trompent pas » sur la notion de démocratie dans un pays imaginaire où le vote blanc est massif à l’occasion d’une élection nationale. Adapté du roman La Lucidité de José Saramago avec l’aide de Kevin Keiss, cette création pourrait valoir le détour pour nous éclairer sur les enjeux électoraux de demain.

Le Off d’Avignon : la vitalité de la maturité pour 1400 spectacles
Le Off fêtera ces 50 ans d’existence avec la présence de 1092 compagnies et 1416 spectacles. Une émulation qui ne devrait pas manquer d’animer le cité d’Avignon par un public avide de nouvelles créations dans de très nombreux théâtres et salles ouverts pour l’occasion. Le Village du Of proposera une série de conférences pour donner la parole à « ceux qui font le off » ainsi qu’un cycle d’ateliers afin de mettre en exergue la vitalité d’Avignon pour le spectacle vivant. Cette nouvelle édition continue de promettre qu’Avignon sera tapissée d’affiches et d’invitations pour nous convaincre de pousser les portes, se glisser subrepticement entre les rangs de minuscules salles pour découvrir les belles promesses de demain. Entre stupéfactions, enthousiasmes et déceptions, cette nouvelle édition du Festival Off d’Avignon réservera bien des surprises et d’agréables journées de saveurs théâtrales.

Festival d’Avignon IN
Site officiel du festival: www.festival-avignon.com
www.forumsirius.fr/orion/fstavignon.phtml?kld=FSTAVIGNON_2016

Festival d’Avignon Off :
www.avignonleoff.com
commandes.avignonleoff.com/cartes/

À lire aussi dans les actualités culturelles:

Nuits de la Terrasse et Del Catet : festival héraultais pour tous

Père Castor : une exposition au musée de l’illustration jeunesse

Saveurs jazz : le jazz en balade à Segré

CosmoJazz : la musique en altitude à Chamonix

Sunset Sunside : un American Jazz à suivre

Laissez votre commentaire

Il vous reste

2 articles à lire

M'abonner à