Fantastic Negrito : la pépite venue d’Oakland

par

Par Nicolas Vidal – Xavier Dphrepaulezz alias Fantastic Negrito a échappé de peu à la mort dans une accident de voiture suite à son premier succès dans la rue et une signature sur le label Interscope.

Après être sorti du coma avec un handicap des membres supérieurs, Fantastic Negrito se retire dans un quartier tranquille d’Oakland pour « élever des poulets et faire pousser des légumes ». Puis, il rejoint un petit groupe d’artistes né d’un collectif, le Black Ball Universe, tourné vers l’entraide et le soutien mutuel.

Fantastic Negrito, de la musique à l’état pur

Aujourd’hui, Fantastic Negrito sort « The Last Days of Oakland » une petite pépite pure de musique noire traditionnelle. Treize morceaux ficelés dans un blues qui prend ses racines dans le delta du Mississippi que l’on écoute en fermant les yeux. Un coup de coeur appuyé pour cet incroyable artiste qui mérite vraiment le détour ! Incontournable !

Fantastic Negrito
The Last Day Of Oakland
TuneCore
Sortie le 3 juin 2016

Le site officiel de Fantastic Negrito : www.fantasticnegrito.com

Lire aussi dans le choix :

Mathias Imbert : Imbert, Imbert, la cerise sur le gâteau

Colette Misrahi : un This Road si charmant

Chrystel Wautier : le jazz vocal belge continue d’impressionner

fatsO : la mixture musicale blues, jazz et folk de On Tape

Térez Montcalm : le grand répertoire français revisité avec Quand on s’aime

Laissez votre commentaire

Il vous reste

4 articles à lire

M'abonner à